twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Inclusion numérique : Macky décaisse 1 milliard

vendredi 16 mars 2018

Le président de la République, Macky Sall a eu droit hier, jeudi 15 mars à un dialogue interactif avec des start-ups et jeunes créateurs venus de toutes les régions du Sénégal prendre part au premier Forum numérique, au centre de conférence international Abdou Diouf de Diamniadio. Occasion saisie par le chef de l’Etat pour promettre monts et merveilles aux jeunes.

Au nombre de 150 jeunes venus de toutes les régions du Sénégal prendre part à la toute première édition du Forum numérique, tenu hier jeudi, au centre de conférence international Abdou Diouf, le chef de l’Etat Macky Sall leur a dopé en ces mots : « Mon ambition de numériser et de digitaliser le Sénégal, au profit de tous, relève d’une exigence démocratique. Elle s’inscrit dans mon ambition renouvelée de lutter contre les injustices et les inégalités sociales. Je veux qu’à l’horizon 2025, celui du Sénégal numérique, et plus généralement à l’horizon 2035, celui du PSE, le Sénégal qui m’a vu naitre et grandir, soit juste un joyeux souvenir qui égaye », s’est ainsi adressé le président Sall aux jeunes.

Poursuivant son propos, il dira : « Avant tout, il faut faciliter l’accès à Internet, apprendre la programmation ou l’informatique. Les enfants, avec leurs esprits créatifs, pourront créer de petits programmes qui seront utiles et pour eux, et pour nous... Un Sénégal en réseau et ouvert au monde. Un Sénégal encore plus fort, plus puissant et plus riche de ses talents, de ses intelligences et de ses énergies créatrices dans ce secteur du numérique qui est en train de changer la face du monde », a-t-il fait savoir.

Un milliard dès fin mars pour les start-ups et jeunes créateurs

Face au potentiel inestimable du numérique et l’engouement des jeunes autour de l’écosystème numérique, il dira : « Nous devons réfléchir ensemble sur des mécanismes innovants et adaptés offrant aux porteurs de projets l’opportunité de réaliser leurs rêves et de participer à l’effort national de développement économique et social. Et dans ce cadre, je voudrais dire que j’ai mis en place une délégation générale à l’entreprenariat rapide qui pourra mettre en œuvre dès la fin du mois de mars un financement d’un milliard en faveur des start-ups et jeunes créateurs qui pourra vous accompagner dans vos développement ».

Dans cette opération de charme envers les jeunes, il lance ceci : « Je sais que les jeunes sénégalais sont ingénieux, talentueux et ambitieux ». Et le président Sall de poursuivre : « Vous êtes nombreux dans les start-ups ». « Vous êtes nombreux dans les réseaux sociaux comme espaces d’expression. Vous êtes nombreux à vouloir faire du numérique une opportunité d’affaire, de création d’emplois et de richesses. Alors, vous trouvez en moi un appui sans réserve. Ainsi, je veillerai au renforcement des capacités des jeunes sénégalais qui interviennent dans le numérique », a-t-il indiqué. Un discours suivi par un tonnerre d’applaudissements.

Pour ce faire, Macky liste trois entre autres leviers la formation, le financement et les réformes. Sur ce, il dira qu’ « il a prévu la formation de 3000 personnes, par an, qualifiées dans les métiers liés à l’externalisation ou la sous-traitance ; l’octroi de 300 bourses d’études par an dans le domaine du numérique ; la formation de 1000 personnes par an à l’entreprenariat numérique ».

Les campagnes dotées d’infrastructures modernes

Toutefois, le président Sall de relever les prérequis : « Nous devons créer l’environnement propice pour qu’ils puissent mettre à profit toutes ces potentialités. C’est pour cette raison que je m’engage et exhorte tous les acteurs à travailler à l’inclusion numérique ».

Pour lui : « Chaque Sénégalaise, chaque Sénégalais doit être impliqué. Pour tous les Sénégalais, hommes ou femmes, vivants en villes comme en campagnes, lettrés ou analphabètes, quels que soient leurs revenus, le numérique doit être un bien partagé ».

Dans cet esprit, Macky Sall dira que « le Gouvernement dotera les campagnes d’infrastructures modernes, permettant de réduire les inégalités et faire en sorte que l’internet soit une opportunité pour tous, notamment les pour jeunes ».

Et d’ajouter : « Tant qu’une seule Sénégalaise, tant qu’un seul Sénégalais reste en dehors de cette révolution à la fois économique, culturelle et sociale, on dira avec force qu’elle est inachevée. Mais, ma confiance est intacte. Je sais que le chemin est difficile. Je sais qu’il reste beaucoup à faire. Mais, je sais aussi que notre volonté commune est ferme pour faire reculer les frontières et bâtir des merveilles », a-t-il déclaré face aux jeunes. « Dans cette ambition de numérisation et de digitalisation du Sénégal, pour répondre aux attentes de nos enfants que nous venons de voir, d’écouter et d’entendre, je sais pouvoir compter sur la disponibilité, la générosité, le talent et la créativité de chacun d’entre vous », a conclu le chef de l’Etat

Jean Pierre Malou

(Source : Sud Quotidien, 16 mars 2018)

Post-Scriptum

Grand prix de l’innovation : Macky fixe la barre à 20 millions

Le président de la République, Macky Sall, après un échange fructueux avec le monde de l’écosystème numérique sénégalais, marquant ainsi la clôture de la toute première édition du Forum numérique tenu hier jeudi 15 mars, au Centre de conférence international de Abdou Diouf de Diamniadio, s’est résolu à mettre sur table 20 millions FCFA pour le grand prix de l’innovation pour le compte de l’année 2019. Bien entendu, dira le chef de l’Etat : « Ce prix est susceptible d’être revu à la hausse. Le second meilleur innovateur aura 10 millions », a t-il précisé.

Institutionnalisation du forum numérique

Dans sa note de synthèse, le chef de l’Etat, répondant ainsi aux préoccupations, inquiétudes et autres interpellations des start-ups et jeunes créateurs a dit toute sa joie et le grand plaisir de présider le premier Forum numérique. A ce propos, il dira : « Dans les éditions à venir notamment en 2019, nous allons rehausser le forum. Et ce, en invitant d’autres de renommé pour venir partager leurs expériences en la matière. Ainsi, ce sera une grande opportunité pour les uns et les autres de comprendre et surtout de se lancer dans l’écosystème aux opportunités inestimables ».

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)