twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Inclusion financière : Le britannique Humaniq renforce sa présence en Afrique dans quatre nouveaux pays

lundi 14 mai 2018

La plateforme financière décentralisée britannique Hamniq a annoncé le 11 mai 2018 l’extension de son application porte-monnaie et de messagerie pour les non bancarisés de quatre nouveaux pays africains, notamment le Kenya, la Côte d’Ivoire, de Botswana et le Ghana. Déjà présente en Ouganda, au Sénégal, au Zimbabwe, en Tanzanie et au Rwanda, son application qui compte actuellement plus de 180 000 téléchargements sur Google Play et permet un accès ‘‘équitable’’ aux services financiers, des transferts monétaires, et des programmes sociaux. L’application permet par ailleurs à ses utilisateurs d’effectuer de petites transactions avec des frais de transaction proches de zéro.

« L’expansion intervient alors que l’Afrique subsaharienne est confrontée à des défis financiers importants : le manque d’infrastructures a servi à freiner la situation économique de ces pays… Les premiers mois de l’application montrent que l’Afrique devient un leader dans l’adoption du modèle transactionnel de paiement mobile. Notre équipe de développement est heureux de fournir des solutions d’inclusion financière pour les 2,5 milliards de personnes non bancarisées et nous espérons inspirer les nouveaux utilisateurs et gagner leur confiance le nous les présenter à un nouveau monde en toute sécurité des services gratuits de charge financière diverses », explique dans un communiqué Anton Mozgovoy, Directeur exécutif de la technologie (CTO) de Humaniq.

Désormais présente dans 10 pays africains, la fintech Humaniq prévoit de densifier sa présence sur le continent, et est actuellement en train de pénétrer le marché sud-africain, où elle entend développer un écosystème mobile compétitif. Notons en rappel que la fintech londonienne Humaniq fournit des services financiers de nouvelle génération en utilisant son application mobile Blockchain pour les personnes non bancarisées et défavorisées dans les économies émergentes du monde entier.

(Source : TIC Mag, 14 mai 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)