twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Inauguration de la radiologie numérisée à l’Hôpital Le Dantec - Me Abdoulaye Wade : « Mon ambition est de poursuivre la modernisation du système hospitalier »

lundi 22 septembre 2003

Le président de la République, Me Abdoulaye Wade, a déclaré que sa démarche, depuis l’Alternance, est de moderniser le système hospitalier sénégalais et de le rendre plus proche et réellement accessible à toutes les couches de la population où qu’elles se trouvent à Dakar et à l’intérieur du pays.

Le chef de l’Etat a fait cette déclaration à l’hôpital Aristides Le Dantec (HALD) où il était avec son épouse, Mme Viviane Wade, le Premier ministre, M. Idrissa Seck, le ministre de la Santé et de la Prévention, le Dr Issa Mbaye Samb, et de nombreuses personnalités du monde médical et du corps diplomatique, pour y procéder à l’inauguration de la nouvelle unité de radiologie numérisée.

Me Wade a indiqué qu’il connaissait bien la situation de l’hôpital Aristides Le Dantec, pour y avoir été hospitalisé.

Répondant au directeur de l’hôpital, M. Falilou Diop, qui s’interrogeait sur l’avenir de sa structure et faisait remarquer une faiblesse de la subvention, la vétusté des infrastructures de l’hôpital, le chef de l’Etat a précisé, dans des termes catégoriques et fermes, qu’il a une vision à concrétiser qui est celle de moderniser de façon rationnelle le système hospitalier en tenant compte des besoins en soins de qualité des populations et de formation des futurs médecins. Il a fait état des nombreuses et croissantes évacuations sanitaires vers l’étranger qui coûtent trop cher à l’Etat.

"Il y a des problèmes très graves à l’hôpital Aristides Le Dantec et l’"Etat ne va donc pas continuer à injecter des dizaines de millions à l’HALD et il faut qu’on nous laisse une bonne fois pour toute moderniser", a dit le président de la République.

"Comment voulez-vous que je mette du matériel très coûteux dans ces bâtiments qui n’ont même pas de système de conditionnement climatique et avec des murs vétustes… Soyez réalistes !" a asséné le chef de l’Etat, pour clore le sujet.

Il a ensuite mis l’accent sur la prévention, dont il a même pensé à créer un ministère spécialement chargé de ce volet. Il s’est déclaré insatisfait de ce qui a été fait sur ce registre de lutte contre la maladie depuis son arrivée au pouvoir.

"Nous ne pouvons plus continuer à courir derrière la maladie, car c’est une course perdue d’avance", a-t-il dit, en ajoutant que "dans la mesure où le nombre de malades augmente derrière la croissance de la population, donc des demandes en soins de santé auxquelles il sera de plus en plus difficile de répondre", a souligné le président de la République. "Il nous faut donc mettre l’accent sur la prévention de la maladie et, grâce à cela, nous pourrons consacrer des ressources à d’autres secteurs de développement.

Il a salué la mise en place de cette unité de "WEB (Toile) radiologie", qui va permettre d’économiser près de 250 millions de FCfa par an. "Voilà un acte concret qu’il faut multiplier à travers des programmes ambitieux de transferts de technologies adaptées, notamment dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) dont le Sénégal supervise, avec celles de la Santé, de l’environnement et des infrastructures, la rubrique dans le NEPAD.

Me Wade a révélé que la réalisation de ce projet montre qu’il avait raison dans les avantages précieux que l’Afrique peut tirer du développement de l’accès aux technologies nouvelles et des infrastructures qui sont essentielles dans la recherche "des voies intelligentes" à emprunter vers le progrès socio-économique durable.

"Il en est ainsi au sein de la troisième réunion préparatoire du Sommet Mondial pour la Société de l’Information qui s’est ouverte mercredi dernier à Genève (Suisse), qui a adopté mon idée de création d’un Fonds International de Solidarité Numérique, que j’avais présentée en février dernier pour permettre aux pays les moins avancés de résorber le fossé numérique qui les sépare des pays développés", a indiqué le chef de l’Etat.

Il a félicité la France et le Japon qui ont permis (en collaboration avec l’association Education-Santé de Mme Viviane Wade) l’installation au Sénégal de cette importante unité, la quatrième au monde, en même temps que le prestigieux hôpital Lariboisière de Paris (France) et la première en Afrique. Pour le chef de l’Etat, il va induire des gains fort appréciables dans la rapidité et la qualité de la prise en charge des patients, l’équité dans l’accès aux soins, le stockage des données, la formation des étudiants. "Il faut montrer que nous voulons et que nous pouvons", a lancé le chef de l’Etat, qui a signalé que le Sénégal est dans la bonne voie et que le développement durant ces trois dernières années de la télémédecine, après des expériences réussies, en attestent.

FARA DIAW

(Source : Le Soleil 22 septembre 2003)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)