twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Il s’était promis de fermer Walf Tv : le Dg de l’Artp emporté par ses fautes de gestion

vendredi 11 septembre 2009

Il s’était promis de fermer Walf Tv. Non seulement, Daniel Goumalo Seck a raté ses deux tentatives, mais il vient d’être relevé de ses fonctions de directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp). Il a été limogé hier par le président de la République, Me Abdoulaye Wade, au cours de la réunion du Conseil des ministres. Il a été remplacé par Ndongo Diaw, ancien directeur commercial et ancien directeur des ressources humaines de la Rts.

L’Agence de régulation des télécommunications et postes (Artp) a un nouveau directeur général. En effet, Ndongo Diaw vient de remplacer à la tête de cette institution de régulation Daniel Goumalo Seck, l’homme qui s’était promis de fermer Walf Tv. La mesure a été prise hier par le chef de l’Etat au cours du Conseil des ministres qui a également consacré un léger réaménagement gouvernemental.

Coïncidence ou simple coup du hasard, hier jeudi, l’hebdomadaire La Gazette révélait qu’un rapport de l’Inspection générale d’Etat qui date de 2007 accuse Daniel Seck ainsi que ses complices présumés d’un détournement qui se chiffrerait à 1 milliard 600 millions de francs Cfa. Une somme que Daniel Seck, toujours selon le journal, aurait ‘partagée avec son équipe et l’Anoci’. Dans le détail, nos confrères informent que le directeur de l’Artp a ‘touché 135 millions, l’Anoci 96 millions’. Interpellé par nos confrères de la Rfm, quelques minutes après l’annonce de son limogeage, le désormais ex-directeur général de l’Artp n’a pas voulu s’épancher sur le rapport de l’Ige, préférant remercier le président de la République qui l’avait mis à ce poste et qui l’en a évincé. ‘Je remercie le président de la République pour la confiance placée en ma personne, en me nommant à ce poste depuis l’année 2005 et qui a décidé de me démettre de mes fonctions aujourd’hui’, a-t-il souligné. Se réfugiant derrière l’obligation de réserve, Daniel Seck n’a pas souhaité commenter les graves accusations soulevées contre lui. ‘J’ai été nommé par le président de la République de manière discrétionnaire. Donc, (il faut) que je puisse partir de manière discrétionnaire comme le veulent les convenances républicaines’, dit-il.

Avant d’ajouter que ‘les rapports de l’Ige sont destinés au président de la République et sont censés être secrets. Donc, je ne me prononcerai pas sur la question’. En poste depuis le 16 juin 2005, Daniel Goumalo Seck quitte l’Artp après s’être tristement fait remarquer dans la fermeture de la chaîne de télévision et des radios du groupe de presse Wal Fadjri dans lequel ses agents s’étaient invités, après avoir menacé de museler, entre autres, cette entreprise de presse lors des dernières élections locales du 22 mars 2009 au cours desquelles la mouvance présidentielle avait été battue dans les grandes villes du pays. Il avait envoyé une sommation à certains groupes de presse dont Wal Fadjri pour leur demander de régler, au plus tard à minuit, les redevances dues à sa structure sous peine d’être suspendues. Et il avait fallu que sa tutelle sorte de sa réserve pour rectifier le tir.

Daniel Goumalo Seck a été remplacé au poste de directeur de l’Artp par Ndongo Diaw, un cadre de la Rts, ancien directeur commercial et ancien directeur des ressources humaines de la boîte.

Seyni Diop

(Source : Wal Fadjri, 11 septembre 2009)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)