twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Il revient aux responsables des médias de contrôler la propagande déguisée (CNRA)

vendredi 6 janvier 2012

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) a indiqué vendredi qu’il incombe aux responsables des médias de faire en sorte que leurs organes ne diffusent ou ne publient toute propagande déguisée durant la précampagne qui ‘’s’étend du vendredi 6 janvier 2012 à zéro heure au samedi 4 février 2012 à minuit’’.

‘’Il appartient aux responsables des médias de faire en sorte que les discours soient amputés de tout message de soutien provenant de personnes physiques agissant seules ou représentant des personnes morales ou groupements quelle qu’en soit la nature’’, indique le CNRA dans un communiqué transmis.

Citant l’article L. 63 du Code électoral, l’organe de régulation précise que ‘’la propagande déguisée peut être contenue dans un discours, une chanson, des sketchs, etc.’’.

D’après cette même disposition, ‘’elle est généralement faite à l’occasion de tournées économiques, sociales, religieuses, etc.’’

Selon le CNRA, ‘’les émissions religieuses radiodiffusées et télévisées ne doivent donner lieu ni à des déclarations ou manifestations de soutien, ni à des consignes de vote. Ces dispositions concernent également les manifestations sportives : lutte, sports collectifs ou individuels’’.

Il rappelle que ‘’l’utilisation à des fins de propagande électorale de tout procédé de publicité commerciale par la voie de la presse, de la radiodiffusion et de la télévision est interdite’’.

‘’De même que les avis et communiqués à travers la radio ou la télévision ne doivent contenir aucun aspect de propagande politique en faveur d’un candidat, d’un parti ou d’une coalition de partis’’, poursuit le communiqué.

Le texte ajoute que ‘’jusqu’à la date d’ouverture officielle de la campagne électorale, les collaborateurs des services de télévision et de radiodiffusion qui seraient candidats veillent à ce que leurs éventuelles interventions à l’antenne, ou à l’écran ne puissent avoir aucune incidence électorale de nature à rompre l’égalité des candidats devant les moyens de propagande. Le CNRA a promis qu’il veillera ‘’au respect strict de ces dispositions’’.

Mercredi dernier, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) a rappelé qu’il est interdit, à partir de vendredi 6 janvier et pour une durée de 30 jours, toute propagande déguisée ayant pour support les médias nationaux, publics et privés.

Dans un communiqué transmis à l’APS, il précise que la période de précampagne ‘’s’étend du vendredi 6 janvier 2012 à zéro heure au samedi 4 février 2012 à minuit’’.

Selon le CNRA, ‘’la campagne électorale démarre officiellement le dimanche 5 février 2012 à zéro heure. Elle prend fin le samedi 25 février 2012 à zéro heure’’.

Conformément aux dispositions de l‘article L.63 du nouveau Code électoral, durant les trente jours précédant l’ouverture officielle de la campagne électorale est ‘’interdite toute propagande déguisée ayant pour support les médias nationaux publics et privés’’.

(Source : APS, 6 janvier 2012)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)