twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ibrahima Konté sur la nationalisation de la Sonatel : « Wade a un problème de cohérence, je doute de ses compétences économiques »

mercredi 6 octobre 2010

Même étant favorable à une nationalisation de la Sonatel, Ibrahima Konté, le représentant du personnel au Conseil d’administration de la société, n’en trouve pas moins un problème de cohérence dans la démarche du président de la République. « Abdoulaye Wade a un problème de cohérence. Il se dit économiste, mais moi je doute même de ses compétences », a affirmé Ibrahima Konté, hier, lors de la conférence de presse de l’Intersyndicale de la Sonatel. « Il y a deux ans, il voulait vendre 9% d’actions de la Sonatel à France Télécoms pour faire de Sonatel une filiale de FT. Ce sont les travailleurs qui se sont battus pour qu’on ne fasse pas de la Sonatel une entreprise battant pavillon français. Voilà qu’aujourd’hui, c’est lui qui agite la question de la nationalisation de la Sonatel », ajoute M. Konté, qui renchérit : « Nous sommes pour une nationalisation, mais nous ne voulons pas d’une nationalisation à la Senelec ». Il insiste sur le fait que la nationalisation agitée par Wade, « c’est de la poudre aux yeux pour que l’opération Global Voice passe ».

D’ailleurs, Mamadou Aïdara Diop, le Coordonnateur de l’Intersyndicale de la Sonatel relève l’impossibilité, à l’état actuel pour Wade, de prendre le contrôle total de la Sonatel. « Pour l’instant, la nationalisation ne pourra se faire. En tenant compte de l’action Sonatel en ce moment, l’Etat doit débourser 600 milliards de francs Cfa s’il veut prendre le contrôle de la Sonatel ».

Bachir Fofana

(Source : Le Populaire, 6 octobre 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)