twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

ITC, OIF et le Ministère du commerce lance "Made in Senegal"

jeudi 20 avril 2017

Le Centre du commerce international (ITC), l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et le Ministère du commerce du Sénégal ont annoncé leur appui aux jeunes entrepreneurs sénégalais.

L’annonce a eu lieu à Dakar au cours du lancement du projet ’Made in Senegal/ Fabriqué au Sénégal’, le 11 avril, avec la participation du M. Alioune Sarr, Ministre du commerce, du secteur informel, de la consommation, de la promotion des produits locaux et des petites et moyennes entreprises ; Mme Aicha Pouye, Directrice du développement des marchés auprès de l’ITC ; M. Bathie Ciss, Secrétaire-Général de l’Agence de promotion des exportations du Sénégal (ASEPEX) et M. Mohamed Konate, Directeur régional de l’OIF pour l’Afrique de l’Ouest.

La plateforme ’Made in Senegal’ permettra dans un premier temps à 20 jeunes entrepreneurs de positionner leurs entreprises sur les marchés internationaux. Le projet s’inscrit dans le ’Plan Sénégal Emergent’ du gouvernement - un ensemble de réformes transversales destinées à dynamiser la croissance économique du pays.

« Ce projet permettra aux jeunes entrepreneurs sénégalais de mieux se connecter aux marchés internationaux, d’où son importance », a déclaré le Ministre Sarr.

Des solutions innovantes

Le projet ’Made in Senegal’ répond à la nécessité d’apporter un soutien innovant et des solutions concrètes pour faciliter la numérisation des entreprises et compléter l’appui institutionnel.

« Les fournisseurs de produits et services se tournent davantage vers l’e-commerce et les plateformes numériques pour atteindre leurs clients. Mais dans la pratique, les pays en développement font face à de nombreuses barrières entravant la participation de la majorité de leurs PME, » souligne Mme Pouye.

« En particulier les coûts de transport, la disponibilité et les coûts des solutions de paiement internationaux mais également le liende confiance avec un client se trouvant dans un autre pays et ne connaissant rien de l’entreprise, d’où l’approche proposée dans le projet ’Made in Senegal’ ».

Dans le cadre du projet, une plateforme numérique ’Made in Senegal/Fabriqué au Sénégal sera développée pour faciliter la connexion des entrepreneurs aux marchés, leur permettant dès lors de vendre leurs produits et services en ligne.

En plus d’offrir une visibilité en ligne, la plateforme aidera les entrepreneurs à gagner la crédibilité nécessaire pour atteindre des nouveaux clients à l’extérieur du Sénégal.

L’ITC formera les entrepreneurs sélectionnés sur une variété de sujetstels que la promotion de leurs produits sur la plateforme, la numérisation de ces derniers ou encore la gestion de la relation-client.

A l’issue de la sélection et de la réussite de la formation des 20 premiers entrepreneurs, le projet invitera de nouveaux participants à rejoindre ’Made in Senegal/Fabriqué au Sénégal’.

(Source : Centre du commerce international, 20 avril 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)