twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

IT forum Sénégal 2018 : le ministre Serigne Mbaye Thiam considère les réseaux sociaux comme une opportunité mais…

dimanche 4 février 2018

La 8éme Edition de l’IT Forum Sénégal a vécu ce 3 Février à Dakar. L’évènement qui a eu pour cadre l’Institut Français a été présidé par le ministre de l’Education nationale Serigne Mbaye Thiam en présence du ministre français de l’Education Jean-Michel Blanquer.

Le thème de la rencontre de Dakar : « L’humain, la clé de la transformation numérique : Apprendre au 21è siècle, les opportunités de l’E-éducation. »

Devant les participants et exposants, Serigne Mbaye Thiam s’est félicité de l’initiative : « Au niveau du ministère, nous avons un projet qui est Ressource numérique pour tous, permettant de suivre les activités des élèves. Nous l’avons également pour la formation des enseignants dans le programme initiative pour la formation E-learning des maîtres. Déjà, la phase pilote a été lancée dans les régions de Fatick et Kaolack », a précisé le ministre sénégalais de l’Education nationale.

Dans cette phase pilote, plus de 500 enseignants seront suivis pendant un an avec un tutorat qui se fait de façon électronique pour bénéficier des modules dans le cadre du renforcement de leur capacité.

A la question relative aux réseaux sociaux, M. Thiam est d’avis que les réseaux sociaux sont une opportunité : « Il ne s’agit pas d’avoir peur de ces réseaux sociaux et de la transformation numérique, parce que cette transformation digitale s’impose. Il faut donc une stratégie pour adapter le numérique aux exigences de l’éducation mais de protection de l’enfant en même temps. »

Le ministre de l’Education nationale est convaincu que la meilleure façon d’éduquer les enfants sur l’utilisation des réseaux sociaux, c’est de montrer les aspects positifs et attirer l’attention sur les dangers.

CIO Mag, comme l’a rappelé son directeur de publication Mouhamedou Diallo, fait le tour de l’Afrique afin de recueillir les besoins des utilisateurs africains et promouvoir les meilleures pratiques dans l’utilisation du numérique. Cette rencontre de Dakar a vu la présence de start-ups et autres acteurs de l’écosystème et de l’éducation nationale. Elle a servi de cadre pour des échanges dans le but de tisser des partenariats.

Joe Marone

(Source : CIO Mag, 4 février 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)