twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

IT : Engie décroche l’exploitation du datacenter d’Orange en Afrique de l’Ouest jusqu’en 2024

lundi 20 mai 2019

Orange cherchait depuis quelques temps à qui confier l’exploitation et la maintenance de son datacenter ouest-africain basé en Côte d’Ivoire. C’est désormais chose faite. Le troisième acteur mondial de l’énergie, Engie, vient de décrocher le contrat de cinq ans.

C’est à Engie que revient l’exploitation et la maintenance du datacenter du Groupement Orange Services (GSO), la filiale africaine du géant français des télécoms, spécialiste des services IT, annonce le troisième opérateur mondial de l’énergie par voie de communiqué ce lundi 20 mai. Le contrat ainsi signé prend effet à compter de juin prochain et s’étendra sur cinq ans, soit jusqu’en 2024.

Ce contrat témoigne de la volonté de ENGIE d’accélérer son développement dans les services énergétiques en Afrique de l’Ouest et Centrale et devenir l’un des leaders des services d’efficacité énergétique, d’installation et de maintenance en Afrique », a déclaré Engie.

Erigée sur 1 450 m2 dont 420 m2 de salle informatique sur la Zone franche de Grand-Bassam, une ville balnéaire située à 40 Km d’Abidjan, le datacenter d’Orange en service depuis 2016 est l’un des plus importants de la sous-région ouest-africaine. D’une puissance électrique de 1,3 MW, et une conception orientée vers la fiabilisation, et l’optimisation énergétique du stockage de données, cette infrastructure IT de dernière génération héberge les plateformes de services des filiales du groupe Orange de la zone Middle East Africa (MEA), mais représente aussi un espace de coworking pour des clients Entreprises de la sous-région.

Considéré par ailleurs comme l’un des rares datacenters d’Afrique de l’Ouest répondant aux normes de la classification tier IV, il dispose, à cet effet, « des redondances visant à assurer la continuité du service en toute circonstance », selon la même source. A noter que son efficacité lui a déjà valu, au « Datacloud congress » 2017 à Monaco, le prix du meilleur datacenter d’Afrique.

(Source : La Tribune Afrique, 20 mai 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)