twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

IPv6 : retour sur la contribution de l’Instance nationale des télécommunications

mercredi 18 mai 2022

A l’occasion de l’InterRegional Summit sur l’IPv6 organisé sous le haut patronage du ministère des Technologies de la communication par l’Organisation arabe des technologies de l’information et de la communication (Aicto) en partenariat avec Tunisie Telecom, Ooredoo Tunisie, Huawei Technologies et l’Union africaine des télécommunications, la représentante de l’Instance nationale des Télécommunications (INT), Sihem Trabelsi, a détaillé la stratégie nationale en matière de transition vers la nouvelle génération du protocole internet IPv6.

Elle a noté que la Tunisie était en retard en termes d’adoption de l’IPv6 en comparaison avec d’autres pays tels que la Chine et l’Arabie Saoudite qui ont franchi le cap des 50% devenant ainsi leaders.

Précisant que les travaux sur la migration vers l’IPv6 ont commencé en Tunisie depuis les années 2000, Sihem Trabelsi a signalé que la contribution de l’INT n’était venue que quelques années plus tard, soit en 2018 avec une proposition d’un projet de stratégie nationale sur la transition de l’IPv4 vers l’IPv6. La mise en œuvre de ce projet a débuté le 25 novembre 2021 par la création d’une commission nationale composée des différentes parties prenantes, notamment le ministère des Technologies de la communication – dont la mission consiste à élaborer une feuille de route nationale – les trois opérateurs Tunisie Telecom, Ooredoo Tunisie et Orange Tunisie, et l’Agence tunisienne d’Internet (ATI).

Elle a rappelé, dans ce même contexte, la circulaire de la présidence du gouvernement sur l’obligation de l’adoption de l’IPv6 par les ministères et les institutions publiques soulignant que l’objectif est de faire de l’administration tunisienne « un levier et un moteur d’implication et de sensibilisation pour l’ensemble des acteurs ».

Revenant sur l’évolution des stratégies internes aux trois opérateurs, la représentante de l’INT a indiqué que le d’ici début 2023 l’IPv6 serait implémenter pour le Mobile Broadband.

(Source : Très Haut Débit Tunisie, 18 mai 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)