twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

IPRES et CSS : Une carte bancaire biométrique pour des transactions plus sécurisées

jeudi 5 septembre 2019

L’Institut de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES) et la Caisse de sécurité sociale (CSS) ont présenté, jeudi, à Dakar, la nouvelle carte bancaire biométrique, devant permettre la dématérialisation des procédures d’identification et de paiement des allocations et crédits rentiers.

’’Cette nouvelle carte biométrique et bancaire que nous présentons aujourd’hui va permettre d’identifier les allocataires sans possibilité de fraude’’, a déclaré Mamadou Racine Sy, président du conseil d’administration de l’IPRES, au cours de la cérémonie de présentation de cette carte bancaire biométrique.

Cette cérémonie de présentation a enregistré la présence des directeurs généraux de l’IPRES et de la CSS, Mamadou Sy Mbengue et Assane Soumaré, ainsi que des associations de retraités et de crédits rentiers du Sénégal. Il a rappelé, pour souligner le caractère judicieux de l’adoption de ce moyen de paiement, que dans certains cas, des femmes se présentaient deux à trois fois dans la même année à la Caisse de sécurité sociale pour toucher des allocations familiales, en prétextant des accouchements.

Mamadou Racine Sy assure que cette carte va assurer plus de ’’fiabilité’’ et ’’corriger toutes ces failles dans le système’’.

Parlant des avantages de cette carte biométrique, le PCA de l’IPRES a estimé qu’elle va notamment ’’éviter les longues files d’attente dans les points de paiement des pensions et donner une image beaucoup plus positive et respectueuse du retraité’’.

Le directeur général de l’IPRES, Mamadou Sy Mbengue, a pour sa part rappelé que cette carte bancaire biométrique constitue ’’le premier [jalon] dans le cadre d’un vaste chantier de modernisation des systèmes d’information que l’PRES a initié’’.

Cette carte bancaire va permettre, entre autres fonctionnalités, ’’l’identification de l’allocataire et du crédit rentier, le paiement des allocations et une preuve de vie que le pensionnaire cherchait au niveau des mairies’’, a-t-il souligné. Mamadou Sy Mbengue précise que ’’le retrait est sans frais, si l’allocataire décide de prendre sa pension d’une seule fois". "Autrement, si l’allocataire décide d’effectuer des retraits différés, il y aura des frais qui seront appliqués en guise de gestion’’, a-t-il indiqué.

Il ajoute que la carte ne prévoit que des retraits à partir de 5000 FCFA, soulignant que la carte est opérationnelle dans toutes les banques dans l’espace UEMOA, l’Union économique et monétaire ouest africain. Le directeur général de la Caisse de sécurité sociale, Assane Soumaré, a quant à lui insisté sur ’’la sécurisation des données personnelles’’ contenues dans cette carte à multiple usage.

’’Cette carte est nominative. Autrement dit, seul le détenteur’’ en a "l’usage exclusif’’, a précisé M. Soumaré. Selon lui, ’’la carte pourrait également booster le taux de bancarisation au Sénégal mais surtout permettre de maîtriser la base de données des deux instituions (IPRES, CSS). Ceci, en ce sens qu’elle va entraîner une immatriculation commune’’.

’’En cas d’incapacité de déplacement de l’allocataire, la carte dispose d’une fonctionnalité qui permet une transférabilité des droits à des personnes tierces’’, renseigne le DG de la CSS.

Il ajoute toutefois qu’un ’’terminal’’ sera apporté jusque chez le retraité pour effectuer le paiement sans que ce dernier n’effectue le déplacement. Le président du syndicat national des retraités du Sénégal, Alioune Diouf, a qualifié cette innovation de ’’révolutionnaire’’, rappelant notamment les longues queues qui se formaient devant les lieux de paiement quand venait le moment de toucher la pension.

(Source : APS, 5 septembre 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)