twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

ICT Indaba : le haut débit pour 80% des Africains avant 2020

samedi 9 juin 2012

Dans le futur, toutes les grands villages et villes africaines seront connectés à un Internet abordable, ce qui va faciliter l’entrée massive du continent dans l’économie du savoir et de l’information".

Ainsi s’est exprimée, le 7 juin 2012 au Cap, lors de la clôture de l’Indaba des technologies de l’information et de la communication, Dina Pule, ministre sud-africaine des Communications. Elle a aussi révélé que les acteurs avaient fixé un délai à moyen terme - l’horizon 2020 - pour la fourniture du haut débit à 80% des Africains. Des résolutions claires ont été également prises pour engager le continent à une croissance durable et à la prospérité, principalement au bénéfice des plus pauvres et des petites et moyennes entreprises.

Il a été décidé, a indiqué la ministre sud-africaine des Communications, d’appuyer l’Union internationale des télécommunications (UIT) dans ses projets de mise à jour des règlements des télécommunications internationales, une mise à jour qui devrait aider les pays en développement à bénéficier de meilleures infrastructures d’interconnexion.

Selon Dina Pule, “les experts africains devraient augmenter leur participation dans les groupes de l’UIT qui réfléchissent sur ces questions afin d’influencer leurs résultats". "Il est indéniable, a-t-elle encore affirmé, que la fourniture de haut débit à chaque citoyen du continent va accélérer l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement", ajoutant que ce travail "va aussi nous aider à identifier et à résoudre le gap de connaissances au sein de nos pays". Pour elle, cependant, "la plus grande réalisation" serait d’aider l’Afrique à créer ses propres technologies plutôt que d’être juste une consommatrice de technologies.

(Source : Agence Ecofin, 9 juin 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)