twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

ICANN va lancer en janvier le système de nom de domaine pour les codes génériques

lundi 24 octobre 2011

L’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) va lancer en janvier le système de nom de domaine de premier niveau pour les codes génériques (gTLD), a annoncé, lundi à Dakar, son président, Rod Beckstrom.‘’Le programme de nom de domaine de premier niveau pour les codes génériques (gTLD) est en élaboration depuis six ans. Il sera lancé en janvier 2012’’, a dit annoncé M. Beckstrom lors d’une conférence de presse organisée en marge de la cérémonie d’ouverture de la a 42ème réunion de l’ICANN.Cette rencontre mondiale se tient jusqu’à vendredi au Méridien-Président.

Elle réunit 1.500 participants en provenance de 130 pays.Selon M. Beckstrom, les demandes de candidatures au nom de domaine de premier niveau vont coûter entre 18.000 dollars et 25.000 dollars.Le système de nom de domaine de premier niveau n’a pas de prix et l’ICANN a mis un fonds de deux millions de dollars pour aider les candidats qui veulent postuler, a-t-il ajouté.Rod Beckstrom a souligné que l’ICANN a une politique ‘’d’ouverture et inclusive’’.L’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers est une organisation de droit privé à but non lucratif.

Son personnel et ses participants viennent du monde entier.Elle est chargée d’allouer l’espace des adresses du Protocole internet (IP), d’attribuer les identificateurs de protocole, de gérer le système de nom de domaine de premier niveau pour les codes génériques (gTLD) et les codes nationaux (ccTLD) et d’assurer les fonctions de gestion du système de serveurs racines.En tant que partenariat public-privé, l’ICANN a pour mission de préserver la stabilité opérationnelle d’internet, de promouvoir la concurrence, d’assurer une représentation globale des communautés internet et d’élaborer une politique correspondant à sa mission, suivant une démarche consensuelle ascendante.

Dans la structure de l’ICANN, les gouvernements et les organisations de traité international travaillent en partenariat avec les entreprises, les organisations et les spécialistes qui contribuent à bâtir et maintenir le réseau mondial internet.L’ICANN est gouvernée par un conseil d’administration de composition internationale qui supervise le processus d’élaboration des politiques. Le président de l’ICANN dirige une équipe internationale qui veille à ce qu’elle honore ses engagements opérationnels à l’égard de la communauté internet.

(Source : APS, 24 octobre 2011)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)