twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

ICANN - Concours Oscar : L’ère du numérique pour les élèves sénégalais

vendredi 28 octobre 2011

Dans le cadre de la 42ème Réunion de l’ICANN qui se déroule à Dakar depuis le 24 octobre, a été lancé ce vendredi, au Méridien Président, le concours national « OSCAR TICE ». C’est une initiative de l’USAID dans le cadre de son projet « USAID/Education de base » en collaboration avec le Ministère de l’Enseignement Elémentaire, du Moyen Secondaire et des Langues Nationales.

La cérémonie de lancement de ce concours national a été présidée par le ministre de la Communication, des Télécommunications et des TIC. Moustapha Guirassy s’est dit satisfait de l’initiative avant de rappeler l’importance du secteur de l’éducation qui « englobe 40% du budget national ». Ce projet, dit-il, très important, va permettre aux « élèves de se connecter au reste du monde ». Il a toutefois déploré l’échec, pour la plupart du temps, du transfert de technologie en Afrique. Echec qu’il attribue à un manque d’ « introduction (du transfert de technologie, Ndlr) dans la formulation des stratégies ». Il a ainsi appelé les initiateurs du concours OSCAR TICE à « mettre en place des structures appropriées » pour être sûr que le projet ne connaitra pas d’échec. M. Guirassy profité de l’occasion pour appeler les participants « à promouvoir le nom de domaine .sn ».

Les initiateurs de ce concours ont d’emblée informé qu’il s’agit d’ « institutionnaliser le concept de collège numérique pour un citoyen du 21ème siècle ». Ainsi, 128 collèges sont en lice pour présenter le meilleur site web. La chef du projet, Guitèle Nicoleau, a informé que le projet s’inscrit dans le cadre de fournir aux élèves sénégalais une éducation qui leur « permet de participer activement au développement de leur pays » à travers les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). Il vise donc l’amélioration des conditions d’études notamment pour « les enfants vulnérables ».

Le représentant du Ministère de l’Education a, pour sa part, magnifier l’initiative qui, dit-il, est une « contribution importante dans l’implantation de collèges de qualité » au Sénégal à travers les TIC. Pape Sène soutient ainsi qu’il s’agit d’un moyen sûr de démocratiser le savoir.

(Source : Rewmi, 28 octobre 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)