twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Huawei va renforcer le réseau de fibre optique du Sénégal de 3000 km supplémentaires

vendredi 23 octobre 2015

Cheikh Bakhoum, le directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), a annoncé le lancement prochain de la 3ème phase du projet « largement Sénégal » qui consiste en la couverture de tout le pays avec la fibre optique. Il s’agit de 3000 km supplémentaire de fibre optique qui viendront s’ajouter aux 1500 km déjà déployés par l’ADIE. Dans une interview accordée au journal Sénégalais Le Soleil,

Cheikh Bakhoum avait déclaré que ce nouveau projet d’un coût de 85 millions de dollars, soit environ 51 milliards de Fcfa, se fera avec la Chine. Il entre dans le cadre des sept grands projets de coopération désignés en commun avec l’Etat du Sénégal. Les travaux seront confiés à l’équipementier télécom chinois Huawei.

Selon le Dg de l’ADIE, c’est depuis 2000 que l’Etat du Sénégal a décidé d’investir dans la fibre optique. La première phase du déploiement de cette infrastructure s’est traduite par la construction d’un réseau de 500 km à Dakar pour relier les grandes administrations de l’Etat. L’objectif était de susciter de l’efficacité dans la gestion des dossiers de l’Etat. Le réseau de fibre optique appelé jusque-là Intranet gouvernemental à été par la suite étendu à l’extérieur de Dakar, vers d’autres administrations publiques comme les hôpitaux, les collectivités territoriales décentralisées.

La seconde phase du déploiement de la fibre optique est survenue en 2012 avec 1000 km permettant « d’aller jusqu’à Mbour, Kaolack, Fatick, contournant la Gambie, et d’aller à Tamba en redescendant à Kolda, Vélingara jusqu’à Ziguinchor, Saint-Louis, Louga et Diourbel. Sur toute la côte, nous avons un réseau de fibre optique. Nous avons donc 1500 km de fibre optique. Cela permet de connecter des centaines d’administrations. Aujourd’hui, 700 bâtiments administratifs sont connectés par le réseau de l’ADIE », a expliqué Cheikh Bakhoum.

La troisième phase qui doit bientôt démarrée verra également la construction d’un nouveau data center, second du pays après celui construit par l’ADIE. Doté d’une plus grande capacité de stockage, cet outil pourra même être utilisé pour archiver les données de la télévision numérique terrestre (TNT), a déclaré Cheikh Bakhoum.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 23 octobre 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)