twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Huawei va faire de Nosy-Be la première place numérique de Madagascar

mardi 10 novembre 2015

L’équipementier télécom chinois Huawei a lancé les travaux de construction de la première place numérique de Madagascar le 5 novembre 2015. C’est l’île de Nosy-Be qui a été désignée pour subir cette importante modification technologique. Le projet a été baptisé Smart Nosy-Be. A travers cette initiative, Huawei va donc entre autres renforcer les infrastructures télécoms locales pour faciliter l’accès du plus grand nombre de personnes au numérique, moderniser l’administration publique, améliorer la sécurité à travers la pose de caméra de surveillance publique, etc.

C’est le ministère des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies (MPTNT) qui est le maître d’ouvrage de ce projet. Dans sa première phase, Smart Nosy-Be verra la mise en place d’un réseau de communication pour la police et la gendarmerie, une structure de surveillance composée entre autres de caméras et d’une salle de contrôle, d’un centre de données, ainsi que d’un réseau wifi dans le quartier administratif.

La seconde phase du projet portera sur la formation, la sensibilisation et le renforcement de capacités des agents de l’Etat et de la population sur les technologies de l’information et de la communication et leurs avantages.

Nepatraiky Rakotomamonjy, le ministre des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies a expliqué la nécessité d’accompagner Nosy-Be dans sa mutation numérique afin de faire de cette île une référence dans le tourisme durable et le numérique pour tous. Les PME opérant dans le tourisme en seront les principales bénéficiaires. Leur visibilité et leur chiffre d’affaires pourraient s’améliorer.

(Source : Agence Ecofin, 10 novembre 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)