twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Huawei va aider l’Angola à améliorer la formation TIC et l’infrastructure tech dans l’enseignement supérieur

jeudi 10 septembre 2020

Le ministère angolais de l’Enseignement supérieur a signé avec Huawei pour former les enseignants aux TIC et développer des infrastructures technologiques dans les établissements. Le but, capitaliser sur cet appui pour surmonter les obstacles à l’enseignement érigés par la Covid-19.

Huawei Technologies va lancer un ensemble d’actions qui contribueront au développement des compétences TIC dans les établissements d’enseignement supérieur en Angola. La société chinoise va également y développer les infrastructures technologiques. Le 9 septembre 2020, la ministre de l’Enseignement supérieur, des Sciences, de la Technologie et de l’Innovation, Maria do Rosária Bragança Sambo, et Eric Xu, le président tournant de la multinationale, ont signé un mémorandum d’entente à cet effet.

L’accord porte principalement sur la formation des enseignants et du personnel du ministère de l’Enseignement supérieur dans le domaine des télécommunications et des technologies de l’information. Il se concentre sur l’amélioration du processus d’enseignement et d’apprentissage, mais également sur la fourniture d’équipement dans les établissements de formation aux technologies de l’information et de la communication, en plus de la réparation de ceux existants.

Maria do Rosária Bragança Sambo a déclaré « qu’il est également prévu, dans cette même perspective d’amélioration de l’enseignement et de l’apprentissage, de créer des mécanismes avec Huawei pour l’évaluation des cours dans le domaine des technologies de l’information et de la communication dans le pays ».

En cette période de Covid-19 qui entrave considérablement la transmission des connaissances et du savoir, la ministre de l’Enseignement supérieur a estimé que la meilleure solution à ce problème est la formation des enseignants et le développement des infrastructures dans les établissements d’enseignement supérieur.

(Source : Agence Ecofin, 10 septembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)