twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Huawei et le gouvernement gabonais signent un accord pour doper l’économie numérique

dimanche 29 octobre 2017

Le gouvernement veut disposer d’une infrastructure digitale susceptible de favoriser le développement de son économie numérique. Aussi s’est-il associé les services du constructeur chinois d’infrastructures de télécommunications Huawei Technologies Co Ltd, afin de donner chair à plusieurs projets dans le segment Gabon numérique du Plan stratégique Gabon Emergent.

Les deux parties ont signé un mémorandum d’entente dans le cadre de la transition numérique à travers la réalisation de quatre projets de grande envergure.

Wang Dong, représentant de Huawei Technologies Co à cette cérémonie, et Alain-Claude Bilie-By-Nze, ministre de l’Economie numérique et de la Communication, sont tombés d’accord sur la construction d’un Backbone national, d’un data center national, d’un projet de ville intelligente et de systèmes d’information sécurisés, afin de favoriser la croissance d’une large gamme de e-services.

Dans le détail, il s’agit d’un projet concernant le déploiement de la fibre optique de dernière génération (phase 3 et 4 du Backbone), le projet FTTX national sur la mise en place d’un réseau Internet haut débit, le projet e-éducation qui porte sur la modernisation des méthodes pédagogiques dans le système scolaire.

Pour la mise en place de la ville intelligente, il s’agit du démarrage du projet Smart-Gabon.

Ces projets entrent dans le cadre de la mise en œuvre du plan de relance de l’économie dont les axes visent, en ce qui est de l’économie numérique, à doubler la contribution de ce secteur au PIB dans un horizon de six ans, et à assurer la connexion de 100 000 nouveaux foyers à Internet d’ici deux ans.

(Source : Agence Ecofin, 29 octobre 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)