twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Hébergement Web - OVH ouvre sa filiale au Sénégal

mercredi 21 avril 2010

Le leader de l’hébergement web en France vient d’annoncer l’ouverture de sa filiale sénégalaise. Cette filiale va commercialiser les services d’OVH à partir de Dakar et les paiements s’effectueront en devise local (FCFA).

La société OVH est l’un des leaders de l’hébergement web dans le monde, deuxième en Europe et numéro 1 en France avec plus de 70 000 serveurs dédiés et 7 600 000 sites hébergés.

Hébergement gratuit pour les 100 premiers clients

Pour son arrivée sur le marché sénégalais, OVH offre gratuitement pour ses premiers abonnés 100 hébergements mutualisés ainsi que 100 serveurs dédiés pour les essayer pendant une année complète. Le service offert est accompagné d’un nom de domaine en com, net, org, mobi, name, etc.

En échange, OVH demande à ces premiers clients de tester le service, de profiter de sa capacité, d’utiliser la bande passante disponible, de tester l’ensemble des options disponibles et de remonter les informations concernant l’utilisation du service, les problèmes rencontrés...

OVH qui va également vendre des noms de domaine trouvera sur ce marché des fournisseurs déjà établis. Les extensions génériques (com, net, org, biz, ...) coutent 4 000 FCFA au lieu de 5000 FCFA chez l’hébergeur français tandis que le domaine .SN reste à 30 000 FCFA.

Les clients peuvent aussi souscrire à une offre d’hébergement mutualité à 24 000 FCFA par an ou de serveur dédié à partir de 8 000 FCFA par mois.

C’est peut-être la fin du parcours du combattant pour certains webmasters sénégalais et entrepreneurs du web qui rencontrent d’énormes difficultés pour passer des commandes chez l’hébergeur français. Les procédures de paiement sont parfois contraignantes. Un site web est déjà mis en place pour les clients sénégalais : www.ovh.sn

Pour l’instant aucune annonce n’a été faite quant à l’installation d’un data center qui pourra héberger les serveurs d’OVH en local. Le stockage du contenu en local aura pour conséquence la diminution de la consommation de la bande passante internationale et ceci aura comme effet une baisse du coût de la connectivité vers l’extérieur.

Mountaga Cissé

(Source : ITMag, 21 avril 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)