twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Hausse du téléphone : Ndongo Diaw dresse tous les émigrés contre Wade

mercredi 10 novembre 2010

Au niveau de la radio Bitimrew.net, nous avons animé une émission axée sur les appels entrants au Sénégal. Au cours de cette émission, des sénégalais vivant en Italie, en France et en Espagne ont manifesté leur courroux contre le Chef de l’Etat.

« Nous sommes très en colère contre le président Wade. Nous n’allons pas voter pour lui. A cause de lui, nous payons le téléphone plus cher » a dit Médoune NDiaye qui a appelé depuis Torino.

« Nous avons appris qu’il y a une société Global Voice qui est venue au Sénégal. C’est à cause de cette société que nos appels sont devenus plus couteux » pensent un autre émigré du nom de Cheikh Beye résidant de Paris qui jette tout sur le dos de Global Voice et de Ndongo Diaw Directeur Général de l’Artp.

En Italie, les sénégalais changent d’opérateurs. Ceux qui étaient avec « WIND » ont acheté des puces d’un autre opérateur comme « TRE » qui serait moins cher quand ils appellent vers le Sénégal.

Certains émigrés, pour envoyer de l’argent au Sénégal préfèrent passer par l’internet pour informer leurs proches. Ils appellent via skype. Ceux qui n’ont pas de connexion sont obligés de supporter difficilement cette hausse.

« Nous n’avons plus les possibilités d’appeler quotidiennement au Sénégal pour avoir des informations de nos familles à cause de Abdoulaye Wade et de l’Artp. Nos frais de téléphone ont accru » dit Samba Diaw de Tréviso. Maleye Seck qui vit Madrid est aussi très remonté contre le président Wade qu’il menace de faire partir en 2012.

Le Directeur général de l’Artp risque de compromettre les chances de Me Abdoulaye Wade en 2012, dans les pays comme la France, l’Espagne et l’Italie.

(Source : Bitimrew, 10 novembre 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)