twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Hausse des appels téléphoniques entrants avec Global Voice : Pape Diop à la tête d’une mission commando pour convaincre les Sénégalais de l’Extérieur

vendredi 27 mai 2011

L’Etat du Sénégal est prêt à exhumer le dossier sur les appels téléphoniques entrants. Cette fois-ci, les autorités ont voulu charger de stratégies pour éviter toute opposition à ce projet. A cet effet, des barons du régime seront en mission commando à Paris à partir de ce week-end. Objectif : sensibiliser les Sénégalais de l’extérieur sur l’utilité de l’application d’une nouvelle tarification sur les appels téléphoniques entrants. C’est ce qu’on appelle reculer pour mieux sauter. En effet, l’Etat du Sénégal va, dans les semaines à venir, réactiver le décret qu’il avait retiré portant surtaxe et contrôle des appels téléphoniques entrant au Sénégal. Selon une source proche du pouvoir, le contrôle de tous les appels internationaux entrants pour lutter contre la fraude et augmenter les recettes de l’Etat, confié à la société américaine Global Voice Group (GVG) avant d’être suspendu, est sur le point d’être relancé par les autorités sénégalaises. Cette fois-ci, les autorités veulent éviter de mettre la charrue avant les bœufs.

A cet effet, une mission commando sera menée dès ce week-end auprès des Sénégalais de l’extérieur. Une forte délégation des barons du régime libéral quitte Dakar ce vendredi soir pour Paris. Celle-ci sera dirigée par M. Pape Diop, président du Sénat.

La deuxième personnalité de l’Etat du Sénégal, qui va être accompagnée par plusieurs membres du gouvernement et des parlementaires, aura pour tâche de sensibiliser nos compatriotes de la diaspora sur les tenants et les aboutissants du projet de surtaxe des appels téléphoniques entrant au Sénégal. En fait, pour l’Etat du Sénégal, les milliards qui seront engrangés grâce à l’application d’une nouvelle tarification sur les appels téléphoniques entrants serviront à faire des investissements dans notre pays.

Par rapport à un tel argument, notre source pense qu’il sera très difficile de convaincre les Sénégalais de l’extérieur. Parce que le moment choisi pour faire passer ce projet est inopportun, quelles que soient ses retombées. En effet, plus que huit mois seulement nous séparent de l’élection présidentielle du 26 févier 2012.

A signaler que l’introduction de Global Voice Group (GVG) au Sénégal en août 2010 avait suscité de vives réactions au niveau de l’opinion et particulièrement chez les travailleurs de la Société nationale des télécommunications (Sonatel), notamment l’intersyndicale. Ce qui avait amené l’Etat du Sénégal à reculer sur ce dossier.

Boubacar Demba Sadio

(Source : Le Matin, 27 mai 2011)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)