twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Guinée : vers la création d’une université virtuelle

lundi 30 mai 2022

Afin de rapprocher ses étudiants des programmes de formation proposés par des experts internationaux, la Guinée va se doter d’une université virtuelle. Le projet s’inscrit dans le plan du gouvernement pour le développement de la formation à distance.

Une université virtuelle verra bientôt le jour en Guinée. Le projet a été officialisé par un accord signé entre la Fondation américaine pour le développement économique et social (FADES) et l’Institut supérieur d’informatique et de management-Université Aguibou Barry (ISIM-UAB) le vendredi 27 mai, à Conakry.

L’Université sera construite dans l’objectif de développer la formation à distance dans le pays. « Je suis animé d’un sentiment de satisfaction, parce que je vois ici mon rêve se réaliser. Les jeunes qui aspirent à aller aux Etats-Unis, au Canada ou dans d’autres pays pour poursuivre leurs études ont la possibilité de bénéficier d’une formation de grande qualité, en restant sur place. Donc, c’est un sentiment de satisfaction totale », a fait savoir Mamadou Bhoye BALDE, point focal de la FADES.

A en croire les partenaires, l’Université qui sera ouverte à la sous-région va proposer des formations innovantes, afin de donner aux étudiants les compétences actuelles relatives aux besoins du marché de l’emploi. Ces formations seront encadrées par des experts américains, canadiens et australiens.

Pour l’heure, le calendrier de la mise en œuvre du projet n’a pas été révélé.

Dans son processus de réforme de son système universitaire, la Guinée accorde une place de choix à la formation à distance. Le gouvernement s’est impliqué dans la création de plusieurs plateformes e-learning à l’instar de celle lancée en juillet dernier en partenariat avec l’Inde.

Vanessa Ngono Atangana

(Source : Agence Ecofin, 30 mai 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik