twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Guinée : les tronçons du backbone national de fibre optique déjà déployés, seront mis en service d’ici la fin de l’année

lundi 16 octobre 2017

Selon Mamy Diaby (photo), le directeur général adjoint de la Société de Gestion et d’Exploitation du Backbone National (SOGEB), les tronçons du backbone national de fibre optique déjà déployés, seront mis en service d’ici la fin de l’année.

Il s’agit des axes Conakry-Boké ; Conakry-Mamou ; Mamou-Labé, Mamou-Kankan, Mamou-Faranah, Kolaboui-Kamsar et Tanéné-Fria, qui sont des axes majeurs prioritaires.

Au cours d’un entretien accordé au site d’information mosaiqueguinee, le numéro 2 de la SOGEB a expliqué que « la mise en exploitation (mise en service) de ces axes, permettra de résorber la demande capacitaire du pays à hauteur de 80% ».

D’après Mamy Diaby, le lancement commercial de ces tronçons de fibre optique est imminent « car notre business model, business plan, le catalogue de services et le catalogue de prix sont prêts ». Il a souligné qu’en « termes de développement de l’industrie des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), et de la pénétration haut débit, la Guinée est en dessous de la moyenne mondiale. Tous les opérateurs téléphoniques et Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) en Guinée, ne disposent pas de réseau optique national à large bande à l’exception des liaisons hertziennes ou faisceau hertzien. Le gouvernement et les secteurs public et privé font face à des dépenses et goulots d’étranglement de bande passante de communication ».

Au regard de ces difficultés, il ne serait pas stratégique d’attendre que le déploiement de tous les 4 000km de fibre optique qui forment le réseau national, soit terminé et livré pour commencer l’exploitation, a-t-il indiqué.

Pour ce qui est de l’avancée du chantier de construction du backbone national de fibre optique, réalisé par Huawei depuis juillet 2015, le directeur général adjoint de la SOGEB a révélé que les axes Kankan-Nzérékoré ; Kankan-Mandiana ; Kouroussa-Siguiri-Kourémalé ; Faranah-Kissidougou-Ouamou ; Guéckedou-Bofossou-Macenta ; Coyah-Forécariah-Farmoreyah ; Boké-Gaoual-Koundara, sont terminés en termes de génie civil.

L’installation de la fibre optique suivra. « Les autres axes restants sont en cours, d’ailleurs nous maintenons notre objectif de cette année, qui serait de terminer les travaux de génie civil d’ici la fin de l’année 2017. », a rassuré Mamy Diaby.

(Source : Agence Ecofin, 16 octobre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)