twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Guinée : les communications voix et data connaîtront une interruption les 21 et 22 mars

vendredi 20 mars 2020

Les 21 et 22 mars 2020, les Guinéens connaîtront des difficultés dans l’accès aux services de communication voix et data. Selon Said Oumar Koulibaly, le directeur général de la Guinéenne de large bande (Guilab), le fournisseur de connectivité Internet de gros dans le pays, l’interruption de service qui surviendra de 1h à 13h résultera des travaux de maintenance sur le système sous-marin de fibre optique Africa Coast to Europe (ACE).

Dans un entretien accordé au site web africaguinee.com, le patron de la Guilab explique que cette situation, qui n’a rien à voir avec le double scrutin législatif et référendaire prévu le 22 mars, découle d’un calendrier qui a été arrêté depuis l’année dernière. « Il a été prévu l’année dernière qu’il y ait des travaux sur le câble sous-marin, sur certains segments, au premier trimestre 2020. Donc la période du 17 au 22 mars était déjà programmée depuis plusieurs moments par le consortium ACE. Les travaux sont effectués par Alcatel Submarine Network », a déclaré Said Oumar Koulibaly.

Les travaux de maintenance se déroulent en trois phases. La première et la troisième phases qui porteront respectivement sur le changement des transporteurs et le backup des données ne nécessiteront pas une interruption des services offerts par le câble. Mais c’est durant la seconde phase qui intervient dans l’intervalle du 21 au 22 mars que les services seront coupés.

Said Oumar Koulibaly a souligné que la Guinée ne sera pas le seul pays touché par ces travaux sur le câble ACE. La Mauritanie, la Gambie, le Liberia, la Sierra Leone seront également touchés. Il a indiqué que tous ces pays seront contraints de subir ce désagrément parce que « ce sont des pays qui n’ont qu’un seul câble sous-marin. Des pays qui n’ont pas qu’un seul câble sous-marin peuvent basculer leurs capacités sur un deuxième câble ».

(Source : Agence Ecofin, 20 mars 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)