twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Guinée : le gouvernement investira 42,9 millions $ dans un pôle technologique à Sonfonia

jeudi 18 février 2021

Depuis 2020, la Guinée a engagé des investissements stratégiques dans les technologies de l’information et de la communication. Le pays s’attèle actuellement à lever les freins à sa transformation numérique.

En partenariat avec les entreprises malaisiennes Komconsult et Serba Dinamik, le gouvernement de Guinée va construire un technopôle à Sonfonia, un quartier de Conakry. D’une valeur de 42,85 millions USD, il sera érigé sur une superficie de 2 ha.

Le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, accompagné du ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Said Oumar Koulibaly, a lancé officiellement les travaux de construction lundi 15 février. Ils démarreront effectivement au mois de mai 2021 et dureront 24 mois.

Le technopôle de Sonfonia « sera principalement constitué de trois volets : le premier est un datacenter de Tier IV et de 200 Back-UPS pour assurer la redondance et la sécurité, le second sera un centre d’excellence et de recherche pour la formation de l’élite dans les métiers du numérique et pour servir d’espace d’accompagnement des start-up dans le numérique. Le dernier volet sera consacré à la fourniture des services d’application dans le cadre de la digitalisation de l’Etat », a déclaré le Premier ministre.

L’année 2020, frappée par la pandémie de coronavirus, a renforcé l’engagement du gouvernement à faire du numérique un pilier du développement socioéconomique national. La nouvelle infrastructure technologique viendra s’ajouter au centre de données national en cours de construction depuis le 16 septembre 2020 sur le plateau de Koloma.

« Les enjeux de l’installation d’un technopôle dans notre pays sont cruciaux à bien des égards. Ce projet marque une étape importante du numérique en République de Guinée. Il va regrouper sur un seul site à Sonfonia, un ensemble de plateformes dédiées à l’innovation et au développement du numérique dans notre pays », a souligné Ibrahima Kassory Fofana.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 18 février 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)