twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Guinée : la relance de l’opérateur historique SOTELGUI toujours dans les projets du gouvernement

samedi 2 juillet 2022

SOTELGUI est tombé en faillite en 2012. Dix ans plus tard, les multiples actions des autorités pour relancer les activités de l’opérateur historique n’ont toujours pas abouti sur un marché télécoms où la concurrence s’est renforcée.

Le gouvernement guinéen est toujours déterminé à ressusciter la Société des télécommunications de Guinée (SOTELGUI), désormais Guinée Télécoms. Bamba Oliano, secrétaire général du ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique, a réitéré cette ambition le jeudi 30 juin lors une visite de terrain au siège de la société.

De son côté, l’opérateur prépare d’arrache-pied le lancement de ses activités. Selon Samoura Lamine, coordinateur de Guinée Télécoms, la société dispose déjà de 183 sites télécoms, dont 151 sites LTE sur toute l’étendue du territoire. La société envisage d’acquérir une licence globale comprenant «  la 3G, 4G, celle pour l’exploitation de la fibre optique pour donner les réseaux TV, l’Internet, les téléphones fixes  ».

En 2012, la mauvaise gestion et les revendications en cascades de ses travailleurs ont fini par avoir raison de SOTELGUI, qui a déclaré faillite malgré plusieurs approches sans succès tentées par le gouvernement pour la maintenir à flot. La relance des activités de l’opérateur sur le marché télécoms guinéen a commencé à être envisagée dès l’année, mais elle n’a toujours pas abouti. Jusque-là, les différentes déclarations ne sont demeurées que des annonces.

Une fois relancée, Guinée Télécoms sera «  l’opérateur national qui soutiendra la communication gouvernementale, son lancement permettra une concurrence dans le secteur de la téléphonie pour améliorer la qualité de service. Cela va permettre de réduire le coût de la communication et l’accès à l’Internet  ».

Isaac K. Kassouwi

(Source : [Agence Ecofin-https://www.agenceecofin.com/], 2 juillet 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)