twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Guinée Télécom sera finalement lancé au premier semestre 2023

jeudi 13 octobre 2022

La Guinée ne dispose pas d’opérateur télécom national. SOTELGUI, l’opérateur historique du pays a fait faillite en 2012. Depuis, le gouvernement guinéen a fait de sa relance une de ses préoccupations principales.

La Société des télécommunications de Guinée (SOTELGUI), désormais Guinée Télécom, fera finalement son retour sur le marché télécoms guinéen au premier semestre 2023. C’est ce qu’a révélé Ousmane Gaoual Diallo, ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique, le mercredi 12 octobre.

Selon le ministre, Guinée Telecom sera lancée avec les technologies mobiles de quatrième génération (4G) et de cinquième génération (5G) pour ne pas être en retard sur ses concurrents. La société a donc besoin de plus de temps pour mettre à niveau ses infrastructures et mobiliser les fonds nécessaires.

La SOTELGUI a fait faillite en 2012 pour mauvaise gestion. Dès l’année suivante, le gouvernement a commencé à œuvrer pour la relance de l’opérateur historique, avec notamment le changement de l’image de la marque. En mars 2021, la Banque africaine de développement (BAD) a accordé son appui à l’État guinéen dans le cadre de ce projet resté parmi les priorités du gouvernement.

Une fois lancé, Guinée Telecom devra se faire une place sur un marché télécoms national de 14,6 millions d’abonnés disputés par trois opérateurs. Selon les statistiques de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT) pour le compte du premier trimestre 2022, Orange détient 59,8 % de parts de marché contre 31 % pour MTN et 9 % pour Cellcom.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 13 octobre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik