twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Guinée : Orange écope d’une amende de 1 million $ pour mauvaise qualité de service

vendredi 22 juillet 2022

Entre le 30 juin et le 1er juillet derniers, les abonnés d’Orange Guinée SA n’avaient pas accès à certains services, en raison d’une perturbation du réseau de l’opérateur. Cette situation est contraire aux textes en vigueur, en matière de fourniture de services télécoms en Guinée.

L’opérateur de téléphonie mobile Orange Guinée SA a écopé d’une amende de 9,5 milliards de francs guinéens (1,09 million $) «  pour manquement à ses obligations de disponibilité de services  ». Cette décision a été dévoilée par l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT), le jeudi 21 juillet dans un communiqué.

Le régulateur a expliqué que le réseau d’Orange a connu une perturbation du 30 juin au 1er juillet 2022. Cette perturbation aurait entraîné l’indisponibilité de nombreux services que fournit l’opérateur pendant plus de 30 heures. Il s’agit notamment des SMS, du service financier sur mobile Orange Money, de l’e-recharge.

Selon l’ARPT, ce manquement «  grave  » est contraire aux «  obligations de disponibilité, de continuité et de qualité de services  » contenues dans la convention de concession et le cahier des charges des opérateurs.

Cette décision de l’ARPT s’inscrit dans le cadre de ses missions de protection de l’intérêt des consommateurs et de suivi de la qualité de service. Conscient que cette situation a engendré des désagréments importants auprès de nombreux abonnés d’Orange, le régulateur a déclaré avoir pris les dispositions réglementaires nécessaires pour les dédommager.

Ousmane Keïta, président de l’Union des consommateurs de Guinée (UCG) se réjouit de cette initiative du régulateur. «  Nous estimons donc que cette structure a écouté le cri du cœur de la population. Sans nous tromper, c’est la première fois qu’un opérateur de téléphonie est soumis à une telle pénalité. Nous pensons que cela va servir d’exemple et que tous les opérateurs seront plus attentifs à nos droits les plus fondamentaux  », a-t-il déclaré.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 22 juillet 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)