twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Guinée-Bissau : Orange investit 24,8 millions USD dans l’extension et la modernisation de son réseau

jeudi 3 juin 2021

Longtemps derrière le concurrent MTN en termes d’abonnés, Orange veut profiter de l’accroissement rapide de la demande en services télécoms pour changer la donne. La société mise sur les populations rurales pour parvenir à ses fins. Une stratégie qui soutiendra également l’inclusion numérique.

La Société nationale des télécommunications (Sonatel) du Sénégal, maison-mère de l’opérateur de téléphonie mobile Orange Bissau, a lancé lundi 31 mai son programme de modernisation de réseau et d’extension de la couverture télécoms à plus de 1 000 nouveaux villages de Guinée-Bissau. La société télécoms a mobilisé la somme de 13,4 milliards FCFA (24,8 millions USD) pour mener à bien cet investissement stratégique qui vise à garantir à des millions de personnes un accès de qualité au réseau 3G+ et 4G.

Lors de la cérémonie de lancement du programme, dans le village de Bijimita, Orange Bissau a déclaré que « ce grand investissement vient démontrer le fort engagement du Groupe Orange à contribuer au développement socio-économique de la Guinée Bissau, notamment dans le secteur des télécommunications, la digitalisation et l’inclusion financière ».

Selon Orange Bissau, ce programme de modernisation et d’extension de réseau traduit l’engagement de l’entreprise à poursuivre ses efforts afin de donner aux Bissau Guinéens une couverture nationale et un réseau modernisé, tout en contribuant à la transformation numérique du pays.

L’investissement d’Orange Bissau sur son réseau télécoms survient dans un marché actuellement disputé avec MTN, où la demande en connectivité croît rapidement. Chaque entreprise veut conquérir les plus grandes parts de marché afin de consolider sa santé financière.

En donnant à un plus grand nombre de personnes un accès à des services télécoms de qualité, Orange Bissau veut contribuer à la transformation numérique du pays. La société télécoms favorisera l’inclusion numérique et financière.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 3 juin 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)