twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Groupe Sonatel : Un résultat net de 202,2 milliards de FCfa en 2017

mardi 20 février 2018

En 2017, le groupe Sonatel a consolidé ses performances avec un chiffre d’affaires qui s’établit à 972,9 milliards de FCfa. Cependant, le résultat net a baissé (-6,3 % ).

Le chiffre d’affaires consolidé du groupe Sonal s’établit à 972,9 milliards de FCfa pour l’exercice 2017, soit une hausse de 7,5% malgré les impacts défavorables de la dépréciation du franc guinéen et du Léone, indique un communiqué de la Direction communication institutionnelle et des relations extérieures. La même source souligne que le groupe a su maintenir et consolider sa trajectoire de rentabilité et ses positions commerciales fortes dans tous les pays grâce aux investissements importants réalisés : 334 milliards de FCfa dans l’année dont 150 milliards FCfa pour l’acquisition de licences 4G et des renouvellements de concession au Sénégal et au Mali. Toutefois, le résultat net du groupe s’est établi à 202,2 milliards de FCfa contre 216 milliards de FCfa l’année dernière. Il est en baisse de -6,3% que Sonatel explique par les effets de change significatifs et la forte croissance des amortissements consécutive aux investissements importants réalisés au cours des 3 dernières années (près de 800 milliards de FCfa incluant les coûts des licences 4G, le renouvellement des différentes concessions et l’acquisition en Sierra Léone), pour consolider les fondamentaux du leadership du groupe dans un contexte de transformation numérique en accélération. Des investissements qui ont permis, en 2017, une accélération de la croissance du chiffre d’affaires et de l’Ebitda sur le périmètre historique (hors Orange Sierra Léone).

Cette croissance est également tirée par le développement de l’activité mobile, elle-même tirée par les usages de la donnée mobile, des services à valeur ajoutée et des services d’Orange Money. Sur le périmètre historique (hors Sierra Léone), la croissance s’est accélérée pour s’établir à plus de 5,3 % par rapport à 2016, soit une amélioration de plus 1,5 point (+4,8% en 2016). « Les filiales à l’étranger ont contribué à hauteur d’un peu plus de la moitié au chiffre d’affaires consolidé du groupe et l’intégration d’Orange Sierra Léone dans le périmètre de consolidation a renforcé la croissance du groupe, malgré un léger effet dilutif sur le taux de l’Ebitda (indicateur financier américain qui correspond approximativement à un Excédent brut d’exploitation (Ebe) français) », explique-t-on dans le texte. Ces résultats ont permis au groupe de garder son leadership sur tous ses marchés grâce au maintien de la dynamique de recrutement et à la reprise de la croissance du parc malgré l’intensification de la concurrence et le resserrement des conditions d’identification.

Concernant la création de richesse, le groupe reste un acteur majeur dans tous ses pays de présence, particulièrement au Sénégal avec une contribution de plus de 502 milliards de FCfa aux recettes budgétaires. Ainsi, les activités ont généré au profit des entreprises locales plus de 247 milliards de FCfa de chiffre d’affaires. S’agissant de l’emploi, les activités du groupe ont permis de générer plus de 3.500 emplois directs et plus de 100.000 emplois indirects grâce à une distribution commerciale étendue, à la sous-traitance et aux différents partenariats.

Contribution à l’émergence numérique

Conscient de son rôle moteur dans l’écosystème numérique, Sonatel s’active aussi dans l’émergence d’incubateurs. Ainsi, après Ctic au Sénégal et Creataeam au Mali, l’incubateur Saboutech a été inauguré en Guinée où une centaine d’écoles a été connectée à la 3G dans le cadre du programme d’accès des lycées au monde digital. C’est aussi dans ce cadre que Sonatel Academy, la 1ère école de codage gratuite en Afrique de l’Ouest, a été créée au Sénégal. En partenariat avec la Fondation Orange, les premières Maisons digitales ont été inaugurées au Sénégal et en Guinée. Par ailleurs, les fondations du groupe Sonatel poursuivent la mise en œuvre du programme « Projet village » qui contribue au désenclavement des localités reculées par la construction d’un centre de santé, d’une école et d’un point d’eau. Sur les perspectives, le groupe Sonatel va continuer la mise en œuvre de son plan Stratégique « Horizons 2020 », accompagner les Etats pour une émergence numérique des territoires.

Souleymane Diam Sy

(Source : Le Soleil, 20 février 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)