twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Grève de SONATEL : "Pas de perturbations majeures" sur le téléphone et Internet, selon l’ARTP

jeudi 17 novembre 2011

Des agents de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) assurent que le réseau téléphonique et Internet n’ont pas connu de "perturbations majeures" jeudi, malgré la grève des travailleurs de la Société nationale des télécommunications (SONATEL).

‘’Il n’y a pas de perturbations majeures’’ dans les secteurs du téléphone et d’Internet, a dit un agent de l’organe de régulation, qui a requis l’anonymat commentant la journée d’arrêt de travail observée par l’Intersyndicale des travailleurs de la SONATEL.

Un reporter de l’APS a constaté qu’une dizaine d’agents de l’ARTP ont fait le tour de quelques "sites sensibles" : des hôpitaux, l’Aéroport Léopold Sédar Senghor, des banques, des services de l’administration publique, etc.

‘’Les structures de santé fonctionnent normalement et les services de télémédecine ne sont pas très affectés’’, a confié l’agent de l’ARTP à des journalistes, au sortir d’une visite de l’hôpital Le Dantec de Dakar.

‘’Nous sommes sur le terrain pour vérifier l’état du réseau et les conséquences de la grève sur les usagers, notamment sur des sites sensibles comme les hôpitaux, les zones aéroportuaires, les centres bancaires et les structures de l’administration publique’’, a indiqué la même source.

Après l’hôpital Le Dantec, les agents de l’ARTP ont visité des banques et des voyagistes. ‘’Depuis ce matin, tous nos services fonctionnent. Il n’y a aucune perturbation ni sur le réseau Internet ni sur le téléphone’’, a déclaré aux techniciens du régulateur la responsable d’une agence de voyage située sur la place de l’Indépendance.

Dans des structures bancaires, des responsables ont affirmé que leurs services n’ont pas subi les contrecoups de la grève des travailleurs de la SONATEL, qui manifestent ainsi contre la décision du gouvernement de prélever une taxe sur "les appels entrants", ceux émis de l’extérieur vers le Sénégal.

‘’Ce dispositif de veille pour parer à tout manquement est élargi à toute l’étendue du territoire’’, a indiqué un autre technicien de l’ARTP. ‘’Il y a des équipes relais dans toutes les régions, qui font le même travail que l’équipe de Dakar sur les sites dits sensibles’’, a-t-il fait savoir.

La surveillance sera de rigueur jusqu’à samedi, a-t-il poursuivi. ‘’Le dispositif de veille va durer trois jours, dans tout le Sénégal, pour enrayer toutes les éventuelles perturbations sur le réseau des services publics de télécommunications’’, a-t-il assuré.

Dans un communiqué transmis à l’APS, l’ARTP rappelle que ‘’toute personne qui cause volontairement l’interruption des télécommunications est passible des sanctions pénales fixées par l’article 109 du Code des télécommunications’’.

L’Intersyndicale des travailleurs de la Sonatel a décidé, mercredi, lors d’une assemblée générale, d’observer un arrêt de travail, jeudi, à partir de zéro heure, sur l’ensemble du territoire. Elle entend ainsi protester contre l’application de la taxe sur "les appels entrants".

‘’Aucun sonatalien (travailleur de la SONATEL, NDLR) ne sera à son poste à partir de minuit’’, avait déclaré le secrétaire général de l’Intersyndicale, Mamadou Aïdara Diop, ajoutant qu’une évaluation de cette grève sera faite vendredi.

D’autres mots d’ordre seront lancés la semaine prochaine, a-t-il annoncé.

Le conseil d’administration de la SONATEL a donné l’ordre au Directeur général de l’entreprise de ne pas payer la facture de cinq milliards de francs CFA que lui a envoyée l’ARTP dans le cadre de l’application de la taxe sur "les appels entrants".

L’Etat a décidé de taxer les appels téléphoniques émis de l’étranger vers le Sénégal, ce qui a entraîné une levée de boucliers chez les travailleurs de la SONATEL depuis quelques mois.

Le ministre sénégalais de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Diop, a appelé récemment l’opinion publique à éviter de se faire "une fixation sur la SONATEL’’, en ce qui concerne cette taxe.

‘’Il ne faut pas faire une fixation sur l’opérateur historique’’, a-t-il lancé, faisant allusion à la SONATEL, opérateur historique de télécoms. Les deux autres (opérateurs, Tigo et Expresso) présents au Sénégal sont aussi concernés par cette mesure, a-t-il laissé entendre, lors de l’ouverture des séances plénières sur la Loi de finances 2012.

Cette taxe permettra de ‘’capter une partie’’ du ‘’secteur extrêmement rentable’’ des télécommunications pour ‘’financer les politiques publiques’’, a-t-il expliqué devant les députés.

Leader au Sénégal, présente au Mali depuis 2002, en Guinée et Guinée-Bissau depuis 2007, la SONATEL est un opérateur global de télécoms (fixe, mobile, Internet, télévision et données).

Depuis 1997, le groupe est devenu une société anonyme, avec l’arrivée du partenaire stratégique France Telecom, qui possède depuis lors 42,33% de son capital.

Au Sénégal, il est l’opérateur historique des télécommunications. La SONATEL a été créée en 1985, à la suite de la fusion de l’Office des postes et télécommunications et de Télésénégal.

(Source : APS, 17 novembre 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)