twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Green City Kigali : la nouvelle Smart City du Rwanda

samedi 11 janvier 2020

Le Rwanda se positionne comme le modèle de développement digital et économique idéal en Afrique et veut porter ainsi la dynamique des Smart cities sur le continent.

Le pays des mille collines semble bien parti pour relever le défi avec Green City Kigali et compte bien s’inscrire comme le modèle de la transformation numérique en Afrique. Le projet de Smart city est bien perçu à Kigali car se déroulant sur de bons rails pour l’instant. Il a été présenté comme un défi écologique majeur, numérique, mais aussi économique et son étendue sera sur 600 hectares avec quelques 30 000 habitations qui y seront construites. Les autorités prévoient que le projet crée au moins 16 000 emplois.

Florian Mugabo, Chef de division en charge des programmes au Rwanda Green Fund explique : “La Green City Kigali vise à améliorer la qualité de vie des populations. Face aux changements climatiques, nous voulons mettre en place de nouveaux standards et créer un centre urbain vert et résilient. A la périphérie de cette ville nouvelle, des villes seront créées avec des logements écologiques, des infrastructures, du transport public, des magasins et des parcs accessibles à tous “.

L’un des objectifs de la Green City est de faire face à l’explosion démographique que vit le pays actuellement. En effet, la population urbaine s’accroît de jour en jour, ce qui implique une augmentation de la production d’énergie, des déchets et des émissions de gaz à effet de serre, rendant les défis de plus en plus nombreux pour le Rwanda et mettant ainsi les populations dans des situations de vulnérabilité surtout dans les grands centres urbains où elles font face aux risques de catastrophes naturelles engendrées par le réchauffement climatique. Green City Kigali se veut de devenir un modèle d’urbanisation verte qui se baserait spécialement sur les dernières technologies et innovations.

Florian Mugabo insiste sur les aspects pris en compte par Green City Kigali : “Le projet a été conçu comme une réponse globale aux menaces et doit servir d’abri aux familles les plus vulnérables au réchauffement climatique. Nous devons donc nous assurer que chacun ait accès à des logements abordables et qui puissent résister au changement climatique et écologique “.

(Source : Publi Tech Echo, 11 janvier 2020)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)