twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Gouvernance locale ouverte en Afrique via le numérique : AfricTivistes accompagne des maires

vendredi 30 juillet 2021

Les outils numériques sont incontournables pour une gestion performante des collectivités, particulièrement dans ce contexte de pandémie et ses effets socio-économiques. AfricTivistes a alors lancé un programme dénommé Local opengov lab (Log) ou gouvernance locale ouverte, en partenariat avec des maires des pays ouest-africains. Il s’agit de promouvoir, à travers les technologies de l’information, la dématérialisation des procédures administratives et de renforcer la bonne gouvernance, la transparence, la démocratie participative, entre autres, a déclaré hier le président de l’organisation panafricaine AfricTivistes, lors du séminaire de lancement du projet Log à Dakar. Cheikh Fall explique le choix de la thématique « L’Afrique à l’épreuve de la gouvernance locale ouverte » par le fait qu’en Afrique « les systèmes commencent d’habitude par le haut ». « C’est pourquoi nous avons décidé d’aller au niveau des collectivités locales, dans les quartiers, dans les communes où grandissent les enfants pour impulser une nouvelle dynamique de citoyenneté, de gouvernance locale ouverte et de participation citoyenne », a-t-il argumenté. Pour atteindre ces objectifs, le projet Log s’est appuyé sur deux (2) phases. « La première consiste à sélectionner des maires de quatre pays de la sous-région. Et chaque maire sera accompagné par un jeune volontaire AfricTivistes sélectionné avec des compétences et une expertise qu’il va mettre à la disposition de cette collectivité locale pendant une durée de 6 mois », indique M. Fall.

AfricTvistes a ciblé les communes de Dankassari et de Matankari pour le Niger, Labé et Kouroussa pour la Guinée et Rufisque et Fass-Colobane pour le Sénégal. « Ce projet, c’est l’intérêt de l’Afrique », a d’emblée réagi le maire de Fass-Colobane-Gueule Tapée qui a assisté au séminaire de lancement. Ousmane Ndoye estime que ce projet « innovant » va compléter son projet dénommé « Fass émergent » qui cible la santé, l’éducation, l’autonomisation des femmes et l’employabilité des jeunes. Mamadou Aliou Laly Diallo, maire de Labé (Guinée Conakry), dit également avoir accueilli le projet d’Afric­Tivistes avec « joie ».

Ousmane Sow

(Source : Le Quotidien, 30 juillet 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)