twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Google veut promouvoir au Sénégal un écosystème d’Internet ouvert et viable

mardi 8 mai 2012

La société Google, qui a pris le nom du célèbre moteur de recherche, veut promouvoir au Sénégal un écosystème d’Internet ouvert et viable, a annoncé, mardi à Dakar, son responsable des opérations pour l’Afrique de l’Ouest francophone, Tidiane Dème.

‘’Nous voulons voir se développer un écosystème Internet ouvert et viable’’, a dit M. Dème dans un entretien avec l’APS.

‘’Au Sénégal, il y a une pénétration importante d’Internet. Maintenant, il faut aller vers Internet par le mobile. Internet mobile n’a pas encore décollé. Il y a un gros potentiel d’Internet mobile au Sénégal’’, a-t-il signalé, estimant que les acteurs (artistes, musiciens, sportifs, parmi d’autres) doivent gagner de l’argent avec Internet.

M. Dème a plaidé la levée de certaines barrières techniques et l’accès aux Smartphones, afin de vulgariser davantage l’usage d’Internet au Sénégal.

Une rencontre de développeurs et d’entrepreneurs s’est ouverte mardi à Dakar, à l’initiative de Google Sénégal. Elle s’achève mercredi.

La réunion a démarré par une séance de ’’partage de connaissances et d’expériences entre développeurs, journalistes sportifs et professionnels sur les nouveaux outils’’ d’Internet. Elle doit leur permettre d’’’améliorer leur présence sur le web’’.

‘’L’objectif de la rencontre, c’est de développer Internet. On veut rendre Internet plus pertinent chez les Africains. Aujourd’hui, nous faisons un focus sur Google Plus, qui intègre l’ensemble des plateformes de Google’’, a expliqué Tidiane Dème.

Plus de 1.000 participants sont attendus à cette rencontre des développeurs et entrepreneurs, la troisième du genre qu’organise Google à Dakar.

(Source : APS, 8 mai 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)