twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Google et Android se taillent la part du lion en Afrique

jeudi 21 avril 2016

La Commission européenne reproche au géant américain d’abuser de sa position dominante avec son système d’exploitation pour smartphones Android, largement utilisé dans le monde.

Plus d’un milliard de smartphones équipés de ce système ont été livrés en 2015, selon le groupe de recherche Gartner. C’est 82% du marché mondial des smartphones, très loin devant le système iOS d’Apple. En 2017, la part de marché devrait grimper à 84%. Google et Android s’imposent donc, et notamment en Afrique.

Google s’impose d’abord à travers ses programmes de formation. La semaine dernière, la firme californienne a annoncé le lancement de digifyafrica.com. Un portail de formation en ligne avec des cours portant sur le numérique. Google s’est également associé à l’agence Livity Africa qui dispense des formations sur le numérique pour permettre à 10 pays d’Afrique subsaharienne d’y accéder.

Ces programmes n’étaient pour l’instant accessibles qu’au Kenya, au Nigeria et en Afrique du Sud. L’objectif pour Google : former en un an, un million de jeunes en Afrique aux techniques numériques.

Google s’adapte au marché des smartphones en Afrique

Ensuite, Google mise sur son système d’exploitation pour smartphones Android. Le géant américain s’est d’ailleurs associé à Orange pour commercialiser un nouveau smartphone, dans la région Afrique-Moyen-Orient qui devrait bientôt voir le jour. Il est baptisé Orange Rise 31. Le portable bon marché sera vendu par défaut avec Google Search et Google Maps, deux applications de l’entreprise américaine.

Enfin, Google s’est associé l’année dernière à un fabricant hongkongais pour lancer le smartphone Infinix Hot 2 en Afrique. Le but : étendre son programme Android One. Un programme spécialement conçu pour des zones avec un accès limité à l’internet mobile.

(Source : RFI, 21 avril 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)