twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Google a ouvert son premier espace pour développeurs, entrepreneurs et start-up au Nigeria

jeudi 30 janvier 2020

Le 28 janvier 2020, la société technologique américaine Google a ouvert son tout premier Digital Space, un centre pour les développeurs, entrepreneurs et start-up africains, à Lagos au Nigeria. À travers cet investissement, Google traduit son engagement à soutenir l’écosystème entrepreneurial TIC dans le pays et en Afrique.

« Nous nous sommes associés à Impact Hub pour donner vie à l’espace et avons travaillé avec une entreprise locale appelée Spacefinish, qui l’a conçu spécifiquement pour créer un environnement qui favorise la collaboration et l’innovation. Nous sommes impatients de travailler avec les start-up et les autres acteurs de l’écosystème à travers le continent dans cet espace », a déclaré Onajite Emerhor, le responsable des opérations du Launchpad Accelerator Africa de Google.

Selon Juliet Ehimuan, la directrice de Google Nigeria, « cet espace est la prochaine étape de notre soutien aux développeurs à travers le continent. De notre engagement à former 100 000 développeurs à travers l’Afrique et du lancement du support marchand pour les développeurs dans le Google Play Store, permettant aux développeurs de gagner de l’argent grâce aux applications qu’ils créent ».

Google a souligné que l’utilisation de l’espace n’est pas payante. L’entreprise indique qu’en plus de l’hébergement du Google Launchpad Accelerator Africa, le centre soutiendra aussi entre autres des réunions de développeurs, la formation aux compétences numériques, les événements Women in Tech, les programmes de démarrage (en dehors de Launchpad), les événements partenaires qui soutiennent l’entrepreneuriat TIC et l’écosystème des développeurs.

(Source : Agence Ecofin, 30 janvier 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)