twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Gnagna Sidibé remplace Ibrahima Souleymane Ndiaye à la direction de la télévision

lundi 28 mars 2011

Ibrahima Souleymane Ndiaye a été démis de ses fonctions de directeur de la télévision nationale (Rts). Il a été remplacé par Gnagna Sidibé, journaliste à la même télé, qui était jusque-là Directrice de la deuxième chaine de télévision de la Rts, la Sn2. Ibrahima Ndiaye a été emporté par un bras de fer avec des agents du desk Sport de la Rts qui avaient même menacé de boycotter la diffusion du match ayant opposé samedi l’équipe nationale de football à celle de Cameroun.

La télévision nationale (Trs) a un nouveau Directeur depuis ce lundi. Gnagna Sidibé, Journaliste, spécialiste des Sciences de l’information et de la communication, jusqu’ici Directrice de la SN2, anciennement chef de la cellule des chaînes thématiques Tv/ Radio Télévision du Sénégal, a été nommée Directrice en remplacement d’Ibrahima Souleymane Ndiaye.

Ce dernier a été emporté par une crise. En effet, samedi dernier, lors du match devant opposer l’équipe nationale du Sénégal à celle du Cameroun, Ibrahima Souleymane Ndiaye avait joint au téléphone Jérome Diouf et Abdoulaye Dabo, reporters sportifs, pour les sommer de ne pas faire le reportage du match et de céder la place à Aboubacry Bâ. Ce que les journalistes et techniciens de la Rts n’ont pas voulu entendre. Ils ont menacé de ne pas diffuser le match si le Directeur ne revient pas sur sa décision. C’est finalement le Directeur général de la Rts, Babacar Diagne, qui est monté au créneau pour désavouer Ibrahima Souleymane Ndiaye.

Poussant le bouchon plus loin, il l’a démis de ses fonctions. Ibrahima Souleymane Ndiaye, ancien chargé de la communication du Premier ministre Hadjibou Soumaré avait remplacé Mamadou Baal à la tête de la Télévision en avril 2009.

Gnagna Sidibé a été nommée directrice de l’Information et des Sports de la Rts en 2002. Le 17 septembre 2004, elle a atterri au ministère des Collectivités locales et de la Décentralisation en tant que Directeur de la Formation et de la Communication.

Ce n’est que plus tard qu’elle est retournée à la Rts où elle a servi jusqu’à sa nomination.

(Source : sen24heures, 28 mars 2011)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)