twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Global Voice envoie une citation au syndicaliste de la Sonatel, Mamadou Aïdara Diop

vendredi 1er octobre 2010

Œil pour œil, dent pour dent ! C’est manifestement le credo choisi par Global Voice Group. En effet, Global Voice group vient d’envoyer une citation directe au syndicaliste de la Société gérée par Cheikh Tidiane Mbaye, en l’occurrence Mamadou Aïdara Diop. Une sorte de réplique à la citation envoyée à leur vice-président. Et c’est exactement pour le même délit que le syndicaliste va comparaître devant le juge correctionnel. Chose curieuse, les deux ennemis vont s’affronter à l’audience, le 21 Octobre prochain, aussi bien pour l’affaire Serigne Ben Niang que pour celle de Aïdara Diop.

Le feuilleton Global Voice Group/Sonatel est loin d’être terminé. En fait, l’affaire prend les allures d’un ring de boxe, où l’on donne des coups et on en reçoit. En effet, alors que la Sonatel, dirigée par Cheikh Tidiane Mbaye, a envoyé une citation au vice-président de Global Voice Group pour diffamation, c’est au tour du patron de Global voice de répliquer. Même si cette fois-ci, ce n‘est pas la Société qui est directement visée. En d’autres termes, Global Voice Group vient d’envoyer une citation au syndicaliste de la Sonatel, en l’occurrence Mamadou Aïdara Diop. Ce, pour le même délit reproché à leur vice-président Serigne Ben Niang. Le fait est que Global Voice n’a pas aimé la sortie du syndicaliste sur l’écran d’une chaîne de télévision de la place.

D’après notre source, Mamadou Aïdara Diop aurait accusé ouvertement leur patron d’être mêlé à une affaire de drogue. Le syndicaliste aurait accusé le boss de la société d’avoir mis de la drogue dans le véhicule d’un individu en Guinée, pour le faire arrêter, alors que ce dernier était en opposition avec lui dans une affaire. Suffisant pour provoquer l’ire des autorités de Global Voice. C’est hier que la citation a été envoyée au syndicaliste.

Ainsi, Mamadou Aïdara Diop est appelé à déférer à la convocation puisqu’il a été cité à comparaître devant le juge correctionnel à la date du 21 Octobre. Et comme par hasard, c’est la date, qui est retenue pour le procès opposant les deux parties et dans lequel c’est le vice-président de Global Voice Group, qui est accusé de diffamation. En fait, le procès avait fait l’objet d’un renvoi du fait du Parquet qui avait oublié d’enrôler le dossier, tout en fixant une date. Me El Hadji Diouf, conseil de la Sonatel, avait demandé que l’affaire soit enrôlée sur l’audience. Seulement, le conseil de la défense, en l’occurrence Me Demba Ciré Bathily, s’y était fermement opposé.

Mais il existe une autre raison qui avait conduit au renvoi du dossier. En effet, la Sonatel n’avait pas encore payé la consignation. Et son conseil était venu à l’audience, pour savoir le montant de la consignation et par la même occasion, fixer une date pour l’audience. Finalement, tout se jouera le 21 Octobre prochain.

Pour rappel, la Sonatel reproche au vice-président de Global Voice Group, Serigne Ben Niang, d’avoir tenu des propos diffamatoires dans l’édition du « Soleil » en date du 28 juillet et celle de Walfadjri, le lendemain. Ainsi, en guise de réparation du préjudice, la Sonatel réclame à Global Voice Group la rondelette somme de 500 millions F Cfa. C’est à leur tour de se retrouver au banc des accusés.

Alassane Dramé

(Source : L’AS, 1er octobre 2010)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)