twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Global Voice Group a-t-il levé un lièvre de 180 millions d’euros ?

dimanche 18 juillet 2010

Cheikh Tidiane Mbaye de la Sonatel s’est prononcé à la télévision gouvernementale sur le partenaire à qui l’Etat du Sénégal a cédé la gestion des appels sur l’international, indiquant qu’il est injuste de dire que ce partenariat a été fait parce que la Sonatel aurait eu une attitude coupable.

Sans jamais citer Global Voice Group qui serait « présent dans trois pays africains » et dont il ne « sait rien », Cheikh Tidiane Mbaye s’est ému du procès fait à la Sonatel, une « société cotée à la BRVM » à qui l’on reproche des irrégularités concernant la tarification des appels internationaux.

Global Voice Group dont le vice-président est un Sénégalais, serait une société de droit haïtien selon le responsable.

GLOBAL VOICE GROUP, connu de la SONATEL, est une société internationale basée à Miami, en Floride aux Etats Unis d’Amérique.

ASI24 a cependant appris que l’Etat du Sénégal aurait perdu beaucoup d’argent concernant justement des appels internationaux.

Sur les appels entrants à Dakar, une moyenne de 10 centimes par minute est remise à la Sonatel sur un montant de 50 centimes destiné à France Télécom. Dans l’absolu, Sonatel recevrait 0,14 euro par minute d’appel de France Télécom sur un montant de 0,56 euro la minute.

Selon une source digne de foi, le montant perçu par la Sonatel avoisinerait les 15 millions d’euros par mois (10 milliards de francs CFA par an), soit un total de 180 millions d’euros par année.

Cette spécificité était-elle connue ? Est-ce d’elle que parle M. Mbaye en soutenant qu’il est injuste de dire que Sonatel a triché ?

L’Etat du Sénégal a décidé de réguler la tarification internationale et fixé une nouvelle tarification qui devrait permettre au Trésor public sénégalais de gagner un pactole intéressant sur le trafic international.

(Source : ASI24, 18 juillet 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)