twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ghana : le gouvernement étend le spectre de fréquences de MTN et Vodafone

mercredi 15 avril 2020

Le président de la République du Ghana, Nana Akufo-Addo, a ordonné au ministère des Communications d’étendre le spectre des réseaux de télécommunications des opérateurs télécoms pour répondre à l’importante augmentation du trafic Internet due à la restriction des mouvements.

Lors d’un point de presse organisé le 14 avril 2020, la ministre des Communications, Ursula Owusu-Ekuful (photo), a révélé que les opérateurs de téléphonie mobile Vodafone et MTN ont été sélectionnés pour bénéficier de cette politique durant les trois prochains mois.

« Comme vous le savez tous, l’utilisation des données a considérablement augmenté au cours de cette période de confinement et il y a une congestion sur tous les réseaux. La qualité des services réseau destinés au grand public a donc été affectée. Les embouteillages sont passés de la rue à Internet et le président a donc ordonné à la NCA (National Communications Authority) de libérer gratuitement plus de fréquences aux opérateurs de télécommunications pendant cette période et cela a été fait », a expliqué Ursula Owusu-Ekuful, qui a indiqué que les deux entreprises ont été désignées au regard du caractère limité du spectre de fréquences.

La ministre des Communications a également profité de cette occasion pour demander aux Ghanéens d’adopter de nouvelles habitudes de consommation pour limiter la congestion des réseaux.

« Si vous n’avez pas besoin de passer un appel vidéo, ne passez pas un appel vidéo. Passez vos appels téléphoniques normaux et les données seront conservées. Limitez le téléchargement de musique, de films et d’autres trucs comme ça ; nous en avons déjà quelques-uns enregistré sur nos téléphones », a affirmé Ursula Owusu-Ekuful.

(Source : Agence Ecofin, 15 avril 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)