twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ghana : le gouvernement confie à Lebara Ltd la gestion commerciale de son infrastructure à haut débit

mardi 7 mai 2019

C’est la société TIC de droit ghanéen Lebara Ghana Limited qui assurera désormais la gestion commerciale de l’infrastructure de fibre optique et du réseau LTE déployés par le gouvernement. La ministre des Communications, Ursula Owusu-Ekuful (photo), a transmis cette responsabilité à Lebara, le 03 mai 2019, soulignant au passage que cette marque de confiance envers le secteur privé traduit la volonté du gouvernement de promouvoir l’efficacité et la rentabilité de la fourniture de services à la population.

Lebara Ghana Limited assurera la gestion de l’infrastructure télécoms à haut débit pendant une durée de dix ans. C’est l’Agence nationale des technologies de l’information (NITA) qui assurait cette mission par le passé. D’après la ministre des Communications, cette option ne cadrait plus vraiment avec les ambitions d’équité et de transparence fixées par le gouvernement dans la fourniture de l’accès aux TIC pour tous.

« Je pense qu’il est de plus en plus évident que NITA ne peut pas être à la fois un régulateur et un opérateur, s’il veut faire son travail efficacement », a souligné Ursula Owusu-Ekuful qui a indiqué que l’organe public, déchargé de cette fonction, peut maintenant se consacrer pleinement à son mandat fondamental de régulateur.

Dans ses nouvelles fonctions, la patronne du secteur ghanéen des télécoms a prévenu Lebara Ghana Limited que le gouvernement se montrera exigent, aussi bien dans les comptes que dans la qualité du service fourni. Elle a invité la société à explorer également diverses possibilités pour lancer des solutions permettant de réduire la fracture numérique et promouvoir l’inclusion financière.

(Source : Agence Ecofin, 7 mai 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)