twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ghana : la taxe sur les transactions électroniques est réduite à 1 % de la valeur de la transaction

mercredi 11 janvier 2023

Introduite en mars 2022, la taxe sur les transactions électroniques était censée rapporter plus de 900 millions USD. Cependant, le gouvernement a récemment confirmé que cette initiative très controversée n’a pas rapporté les ressources escomptées.

Les fournisseurs de services de paiement électronique du Ghana ont commencé, ce mercredi 11 janvier, à mettre en œuvre le taux révisé de la taxe sur les transactions électroniques (e-levy) conformément aux directives de la Ghana Revenue Authority (GRA). Désormais, 1 % des montants envoyés via le numérique seront prélevés contre 1,5 % précédemment. C’est en novembre dernier que le gouvernement ghanéen a dévoilé son intention de réduire le taux de l’e-levy de 1,5 % à 1 % de la valeur de la transaction. L’initiative faisait partie des mesures initiées par Accra pour restaurer la stabilité macroéconomique et accélérer la transformation de l’économie nationale. Elle a été approuvée par l’Assemblée nationale. L’exécutif avait également suggéré de supprimer le seuil quotidien de transactions exonérées fixé à 100 cedis (9,43 USD).

Pour rappel, l’e-levy a été initialement proposée par le gouvernement dans le cadre du budget 2022 pour réduire le déficit public et élargir sa base fiscale. Très controversée, l’initiative a été d’abord rejetée par l’Assemblée nationale en novembre 2021 avant d’être finalement adoptée en mars 2022. L’exécutif espérait lever plus de 900 millions USD qui serviront à soutenir entre autres l’entrepreneuriat, l’emploi des jeunes, la cybersécurité, le numérique et le développement des infrastructures routières.

La réduction du taux de l’e-levy devrait notamment encourager les transactions financières via l’électronique. Ce qui permettra d’accélérer les ambitions de transformation numérique et d’inclusion financière du gouvernement ghanéen.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 11 janvier 2023)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik