twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ghana : la Banque centrale lance GhanaPay, un portefeuille électronique pour accélérer l’inclusion financière

mardi 21 juin 2022

La transformation numérique continue d’avancer en Afrique. Le gouvernement ghanéen multiplie les initiatives en vue de réaliser l’inclusion financière pour une population dont une grande partie n’est toujours pas bancarisée.

La Bank of Ghana a lancé, la semaine dernière, GhanaPay, un service d’argent mobile destiné à accélérer l’inclusion financière dans le pays. Ledit service est ouvert aux banques traditionnelles, aux banques rurales, ainsi qu’aux sociétés d’épargne et de prêt aux particuliers et aux entreprises.

Le service GhanaPay est ouvert à toute personne ayant accès à un téléphone mobile, avec ou sans compte bancaire traditionnel. Il fonctionne comme le service d’argent mobile existant, mais offre également des services bancaires supplémentaires. Selon le vice-président ghanéen, Mahamudu Bawumia, cette initiative révolutionnaire vient renforcer la vision du gouvernement en matière d’inclusion financière, en particulier pour la population non bancarisée, ceci grâce aux services bancaires numériques.

Le lancement de ce service intervient dans un contexte marqué par la transformation numérique accélérée et «  les préférences accrues des consommateurs pour les options de paiement pratiques et sans friction  ». Selon Ernest Addison, gouverneur de la Banque du Ghana, le volume des transactions de paiement instantané est passé de 420 000 cedis (environ 52 800 USD) en 2016 à 31,4 milliards de cedis en 2021. En outre, l’argent liquide en circulation dans le pays, par rapport au produit intérieur brut (PIB), a chuté de 6,8 % en 2016 à 4,7 % en 2021, tandis que le nombre de chèques utilisés par habitant est passé de 25,67 en 2016 à 18,9 en 2021.

«  En établissant ce portefeuille mobile commun GhanaPay, le coût de l’essai de toute nouvelle technologie pour chaque banque est réduit et permet de nouvelles façons de faire des affaires. En effet, il s’agit d’une évolution passionnante pour le paysage des systèmes de paiement au Ghana et cela démontre comment la collaboration avec le secteur bancaire peut offrir des solutions pour la transformation et l’approfondissement de l’écosystème des paiements  », a déclaré M. Addison.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 21 juin 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)