twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ghana : Les transactions de paiement mobile atteignent 109 milliards de cédi

lundi 27 août 2018

Au Ghana, les transactions effectuées en mobile money au premier semestre de 2018 ont atteint 104 milliards de cédi. Un chiffre qui représente presque le double des 68 milliards de cédi enregistrés au cours de la même période en 2017. En 2017, le total des transactions s’élevait à 155,8 milliards de cédi. Un montant, qui sera probablement largement dépassé en 2018, au vu des résultats encourageants enregistrés pour le compte de la première partie de l’année.

Selon les experts ghanéens, cette belle performance est la résultante des récentes innovations enregistrées dans ce secteur. En effet, depuis l’introduction du service il y a une dizaine d’années par le géant des télécommunications MTN Ghana limited, l’inclusion financière s’est renforcée dans le pays, et le mobile money est devenue l’un des systèmes de paiement les plus populaires au Ghana en raison de la montée en puissance de la téléphonie mobile et de la facilité d’accès à la plateforme.

Seulement, les bons résultats engrangés par le mobile money laissent aujourd’hui inquiets certains ghanéens, qui craignent l’imposition de ce service par le gouvernement. Une crainte levée pour l’instant par le vice-ministre des finances, Kwaku Kwarteng qui a déclaré : « Nous pensons que l’argent mobile est un bon développement. Nous sommes heureux de l’appuyer et le gouvernement tiendra certainement compte des nombreuses préoccupations qui ont été partagées ici en ce qui concerne la taxation des transactions d’argent mobile si nous tenons à examiner cette question. Le gouvernement n’a pas pris la décision dans le prochain budget d’imposer des taxes supplémentaires sur l’argent mobile, comme cela a été suggéré ». Une affirmation qui ne ferme pourtant pas la voie à une imposition ultérieure du service par les autorités ghanéennes.

(Source : TIC Mag, 27 aout 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)