twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Gestion du parc automobile des entreprises : Un mouchard nommé « Géolocalisation »

lundi 29 mars 2004

La Sonatel Mobiles et Manobi ont lancé un nouveau service dénommé « Géolocalisation ». Ce service permet la gestion en temps réel et à distance d’un parc automobile. Véritable innovation en matière de nouvelles technologies de l’information et de la communication, ce service combine pour la première fois dans la sous-région les technologies Gsm et Gps (Global positioning system).

« La géolocalisation apporte une vraie réponse pour gérer la mobilité des personnes et des biens des entreprises ».Telle est la conviction des dirigeants de la Sonatel Mobiles et de Manobi, qui ont procédé, samedi dernier, au lancement de ce nouveau service au grand bonheur des entreprises, des clients et partenaires. A l’aide de diapositives, Philippe Breul, le directeur du marketing de la Sonatel Mobiles, et Daniel Annerose, directeur de Manobi, ont montré devant un public ébahi, les méthodes de mise en place, le mode de fonctionnement et les effets bénéfiques de la géolocalisation, fruit de leur partenariat.

« Gis-Track », c’est le nom du premier service de géolocalisation pour la gestion du parc automobile. Ce nouveau système intègre quatre fonctions principales. Premièrement : le terminal mis à la disposition d’un collaborateur ou installé sur un véhicule, incorpore la technologie (Gps, Global positioning system) pour localiser sa position avec une précision inférieure à 8 m au réseau de 24 satellites du réseau Gps. Deuxième fonction : ce terminal intègre aussi la technologie Gsm pour communiquer avec le centre de services de géolocalisation à travers le réseau Sonatel Mobiles. En troisième lieu, le centre de services de géolocalisation traite et met les informations à la disposition du gestionnaire par Internet ou réseau de données. Quatrièmement, enfin, en fonction de ces informations, le gestionnaire peut alors interagir avec le véhicule ou le collaborateur par voix ou Sms pour traiter au plus vite une demande de service, optimiser un trajet, prévenir les abus ou les pertes de matériel.

La solution a été déjà testée et mise en œuvre chez plusieurs clients. Selon Philippe Breul, la géolocalisation permet d’améliorer significativement quatre paramètres : le temps de réponse à une demande d’un client ou à un problème, du fait que le gestionnaire fait intervenir l’équipe technique la plus proche ; la productivité des équipes en mobilité en augmentant le nombre d’interventions par équipe, grâce à une meilleure maîtrise des temps et des conditions d’intervention. Elle augmente aussi la sécurité des personnes et des biens en localisant les biens volés ou en contrôlant les paramètres de sécurité comme la vitesse, la température, le périmètre de sécurité.... La géolocalisation permet également d’améliorer le coût de revient, notamment par le contrôle du temps de travail.

Modou Ngom, le directeur de la Communication, qui représentait Mamadou Diop Decroix, le ministre de l’Information et de la Coopération panafricaine dans les nouvelles technologies de l’Information et de la Communication, a salué cette innovation à la pointe de la technologie. Selon lui, Géolocalisation va contribuer grandement à la compétitivité des entreprises dans ce contexte de mondialisation.

A en croire le directeur de la Communication, cette initiative, qui met notre pays à l’avant-garde dans la zone Uemoa (Union économique monétaire ouest africaine) renforce le choix porté sur le président de la République, Me Abdoulaye Wade, pour piloter le volet des Ntic dans le cadre du Nepad.

JOSEPH BIRAME SENE

(Source : LeSoleil 29 mars 2004)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)