twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Gestion du Fonds de développement du service universel des télécommunications (FDSUT) : Les opérateurs réclament son utilisation dans le secteur des télécoms

vendredi 26 mai 2017

Les opérateurs de télécommunication veulent que les ressources du Fonds de développement du service universel des télécommunications soient consacrées au secteur pour combler le déficit de couverture noté dans certaines localités éloignées du pays.

« Nous sommes en train de discuter pour que ce fonds puisse permettre de raccorder ces localités. Nous sommes en discussions avec l’Etat pour certaines zones qui ne sont pas dans le cahier des charges, pas dans l’obligation de couverture que nous assigne l’état des opérateurs, que ce fonds qui est là alimente et qui a plusieurs milliards puisse aller au secteur des télécommunications plutôt dans d’autres comme cela semble être le cas aujourd’hui », a révélé Karim Mbengue.

Le directeur de la communication de Sonatel répondait ainsi à une question sur les problèmes d’accès au réseau dans certaines localités, en marge de la cérémonie de lancement de la technologie 4G dans le département de Rufisque. A en croire le responsable de la Sonatel, la « 4G peut être une réponse au déficit de connexion dans certaines zones ». Mais pour le problème spécifique lié aux régions reculées, le problème doit être pris dans le cadre du fonds de développement du service universel des télécommunications (FDSUT), dans lequel tous les opérateurs contribuent à hauteur de 3% de leur chiffre d’affaires, dit-il.

En termes de Responsabilité sociétale des entreprises (Rse), le directeur de la communication institutionnelle de la Sonatel, a annoncé également la volonté de la société de téléphonie de nouer un partenariat stratégique avec l’Etat du Sénégal, à travers l’accompagnement PSE, notamment la stratégie Sénégal numérique 2025. Un partenariat sur plusieurs volets, en particulier celui de la responsabilité sociétale d’entreprise.

Sur ce dernier point la commune de Diamniadio va bénéficier d’un partenariat avec la Sonatel. « La Sonatel entend accompagner la commune dans certains projets afin que l’on puisse parler de Diamniadio émergent », a dit Abdou Karim Mbengue. Revenant sur le choix de Diamniadio pour lancer la 4 G dans le département de Rufisque, il dira que la zone étant un symbole du futur, devient une priorité en matière de couverture : « Diamniadio étant pour nous un symbole, une ville du futur avec les nombreux projets qui s’y développent nous avons jugé opportun pour en faire une des priorités en matière de couverture ».

En termes de performance, le responsable de la Sonatel-Orange a rappelé que la 4G est dix fois plus rapide que la 3G, c’est en ce sens qu’elle va améliorer la qualité et la vitesse de l’internet au profit des usagers. Avant la fin de l’année 2017, le groupe Sonatel Orange annonce la couverture de la totalité des capitales régionales au débit 4G en fin 2017 et l’ensemble du territoire pour les années 2018 et 2019.

Daouda Guèye

(Source : Sud Quotidien, 27 mai 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)