twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Gestion de noms de domaines : Le Sénégal occupe la 13e place en Afrique

vendredi 17 juin 2016

Le Sénégal n’est pas mal placé dans la gestion et la vente des noms de domaines en Afrique. C’est le constat d’Alex Corenthin de Nic Sénégal qui s’exprimait lors du premier “Ndogou Forum” organisé par l’Association des Editeurs et Professionnels de la presse en ligne ce vendredi 17 juin à la maison de la Presse.

Dans son exposé, le Directeur de NIC Sénégal ( gestionnaire du .Sn ) est revenu sur les statistiques 2016 de son entreprise qui comptabilise plus de 5324 noms de domaine actifs. Ce qui n’est pas mal, si on se réfère aux autres pays africains.

En dehors de l’Afrique du Sud qui comptabilise plus d’un million de noms de domaines (sous domaine inclus), le Sénégalais n’a rien à envier aux autres pays car, dit-il, ”la Guinée Équatoriale, le Gabon et le Mali ont confié la gestion de leurs noms de domaines à un prestataire qui en fait ce qu’il veut”. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, le Mali a demandé le soutien de l’ICANN Afrique pour stopper ce fléau.

“Si on éliminait ces 3 pays, le sénégalais serait classé dans le top 10 des pays africains qui vendent le plus de noms de domaines. Ce qu’il ne faut pas négliger”, précise l’enseignant et chercheur à l’UCAD.

Cependant, Monsieur Corenthin précise qu’il faut avant tout du contenu si l’on veut avoir un nombre important de noms de domaines. “Nous n’avons pas assez de contenus, ce qui explique ce classement, mais je pense qu’il y a encore du travail à faire“, dit-il.

Sur un autre registre, Alex Corenthin a exhorté les sénégalais à utiliser le .sn qui est comme un emblème sur la toile.Toutefois, il est bon de pouvoir protéger toute cette infrastructure avec un environnement de confiance autour des DNS.

Pour cela, il a révélé que NIC Sénégal va bientôt signer la DNSSEC (Sécurité de confiance numérique) auprès de ICANN Afrique afin de garantir l’infrastructure de confiance, un aspect très technique, mais qui permettra d’assurer la protection auprès de notre zone.

(Source : , 17 juin 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)