twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Gervais Pellissier, Directeur Financier de France Telecom : « Nous estimons à 0,8 point de Pib l’impact négatif de la surtaxe »

jeudi 29 septembre 2011

Dans nos précédentes éditions, nous vous révélions qu’une intense bataille se mène en coulisse et au plus haut niveau par le Conseil d’administration, pour faire reculer l’Etat. Ceci à travers une lettre de protestation adressée au Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye. Les actions semblent maintenant synchronisées. Puisque le directeur financier de France Telecom est entré dans la danse pour apporter sa réplique. Dans un entretien accordé hier à nos confrères du journal « Les Echos », il a estimé que la taxe et contre-productive. Pour Gervais Pellissier, directeur financier de l’opérateur, « le problème, c’est d’abord que la collecte de cet impôt va coûter cher. Nous estimons que pour 100 francs Cfa prélevés, seuls 30 à 50 iraient à l’Etat ». Ensuite , mécaniquement, « cette taxe va faire grimper le prix des appels venant de l’étranger, de 53% pour les appels sur un mobile et de 117% pour les appels sur un fixe. Ce qui va très probablement faire baisser le nombre d’appels et pénaliser fortement les diasporas », explique-t-il.

Pire, il y a un risque de réciprocité de la part des Etats de cette zone. Certains pays de l’Afrique sub-saharienne vont être tentés de répliquer et de taxer eux aussi les appels venant du Sénégal. Mais ce qui est le plus à craindre, selon lui, et qu’il a révélé dans l’entretien, c’est que l’impact négatif de la surtaxe sur le Pib est estimé à 0,8% pour l’économie sénégalaise. De quoi faire réfléchir surtout en ces temps de galère.

Papa Ismaila Keita

(Source : L’As, 29 septembre 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)