twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Gambie : le régulateur inspecte les infrastructures télécoms pour vérifier leur conformité réglementaire

vendredi 13 mai 2022

La qualité des services télécoms fournis par les opérateurs télécoms dépend de la qualité des infrastructures. L’Autorité de régulation des services publics de Gambie veut garantir des services télécoms à toute la population alors que le pays est engagé dans sa transformation numérique.

L’Autorité de régulation des services publics de Gambie (PURA) a finalisé l’inspection des mâts et tours télécoms installés dans tout le pays. Le but de l’opération, débutée au mois de mars, est de vérifier la conformité de ces infrastructures aux normes réglementaires.

À l’issue de l’inspection, l’équipe de la PURA a établi que certaines normes recommandées sont respectées. Il s’agit notamment de la peinture réfléchissante, la lumière rouge de sécurité des tours de télécommunications, la mise en terre et la protection contre la foudre pour toutes les tours et tous les mâts. L’Autorité a également évalué la qualité des services publics tels que la vitesse de téléchargement d’Internet, la qualité du signal GSM, la couverture du réseau, le taux de chute des appels et le taux de réussite de l’établissement des appels par un opérateur pour chaque technologie (2G, 3G et 4G LTE).

Cette initiative du régulateur s’inscrit dans le cadre de son ambition d’assurer la conformité des infrastructures de télécommunications aux normes internationales, afin de garantir aux populations des services télécoms de qualité et de soutenir le programme de transformation numérique du gouvernement. Cependant, la Gambie fait constamment face à des actes de vandalisme sur ses infrastructures télécoms, notamment les câbles de fibre optique. Ce qui a un impact direct sur la qualité des services fournis. Récemment, le régulateur a amélioré son système de contrôle de la qualité de service (QoS).

L’Autorité analysera les résultats et en fera un rapport qui sera partagé avec les opérateurs. Ledit rapport contiendra des recommandations visant à améliorer la qualité des services de réseau. La PURA poursuivra régulièrement ces activités afin d’assurer de meilleurs services et de proposer des solutions à l’ensemble de la population gambienne, quelle que soit la situation géographique.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 13 mai 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)