twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Gainde change de crinière

jeudi 26 janvier 2006

Si le système garde le même acronyme qui rappelle le nom du lion, roi de la forêt, depuis sa mise en service en 1990, le système de Gestion automatique des informations douanières et des échanges (Gainde), a été complètement rénové pour un coût de 1,5 milliard de FCfa. Cet instrument, capital dans la conduite et la liquidation des droits et taxes de porte, avait commencé à montrer de sérieux signes d’essoufflement avec de nombreuses pannes entre 1998 et 1999. Celle de novembre 2003, qui l’a paralysé pendant trois jours, a été sans doute la plus sérieuse alerte. En 2004 également, Gainde avait été, pendant toute une journée, affecté par une panne. Or, pour chaque jour d’arrêt de ce puissant ordinateur, c’est entre 1 et 1,3 milliard de FCfa de recettes en moins dans les caisses de l’Etat. Depuis le 02 janvier dernier, non seulement le nouveau système mis en service est nettement plus puissant, mais en plus, ce sont deux nouvelles machines et non plus une, comme auparavant, qui assurent le traitement informatique des procédures de dédouanement grâce à un back-up haute disponibilité qui permet d’assurer, à tout instant, le relais. Le machine relais étant installée à la direction du Traitement automatisé de l’information (Dtai) du ministère des Finances où elle effectue, en même temps, les opérations de la paie des fonctionnaires. “ Les deux machines font la même chose en même temps. Si la machine installée à la direction générale des Douanes tombe en panne, immédiatement, le relais est pris en charge par la Dtai à la seconde près, à tel point que l’utilisateur ne se rend compte de rien ”, explique le patron des soldats de l’économie, Armand Jean-Jacques Nanga. Ce système moderne, mais aussi puissant et que seules une grande banque de la place et une société de téléphone possèdent, devrait donc mettre l’administration douanière à l’abri des caprices de l’informatique, mais rendre encore plus fluides les opérations de liquidation des droits de porte. En cas de panne, les recettes douanières sont sécurisées grâce au système automatique de sauvegarde des données. La réputation de Gainde a aujourd’hui dépassé les frontières sénégalaises. Le Kenya et le Togo l’ayant acheté pour leur administration douanière et d’autres pays se sont manifestés pour l’acquérir.

Au moment où Gainde change de visage, le système électronique de collecte et de routage de documents dénommé Orbus 2000, mis en ligne depuis 2000, entre dans une phase plus opérationnelle après les énormes lenteurs constatées dans la conduite du système. Si, en juillet 2004, il fallait 15 jours pour avoir le retour des documents soumis au système, le patron de la douane indique qu’aujourd’hui, grâce aux ajustements menés de concert avec les professionnels impliqués, certains pôles réagissent en moins de 24 h. “ L’idéal serait que tout le monde le fasse une ou deux heures seulement après la requête ”, dit-il en soulignant que certaines banques et la direction du Commerce extérieur arrivent à réagir au bout d’une heure.

Malick M. DIAW

(Source : Le Soleil, 26 janvier 2006)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)